Sci-tech
URL courte
9400
S'abonner

Après une année de pause, un lanceur russe Proton-M a été lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour.

Un lanceur russe Proton-M avec un satellite de communications américain EchoStar-21 à son bord a été tiré depuis le cosmodrome de Baïkonour, ce tir étant le premier à l'issue d'une pause d'un an, a annoncé à Sputnik un porte-parole du holding spatial russe Roskosmos.

« Le tir a eu lieu conformément au calendrier et s'est déroulé sans problèmes. La séparation du bloc d'accélération Breeze-M avec le satellite Echostar-21 à son bord est prévue 6h55 heure de Moscou (4h55 UTC), alors que le satellite devrait se séparer du bloc à 15h58 heure de Moscou (13h58 UTC) », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Plus tard, il a été annoncé que le bloc d'accélération s'était séparé avec succès du lanceur en temps prévu.

Les tirs des Protons ont été suspendus le 9 juin 2016, lorsque le propulseur du deuxième étage d'un Proton qui devait mettre en orbite le satellite Intelsat-21 s'est subitement déconnecté. Grâce à une modification rapide du programme de fonctionnement du troisième étage, ainsi qu'au bloc d'accélération Breeze-M, il a tout de même été possible de mettre le satellite en orbite.

Les tirs des Protons ont été suspendus. Plus tard, une commission du Roskosmos chargée d'enquêter sur l'incident a appris que l'incident était dû à une soudure défectueuse dans les propulseurs. En mars, la directeur général du holding Energomach Igor Arbousov a déclaré à Sputnik que tous les propulseurs défectueux avaient été rendus pour réparation à l'usine qui les avait construits.

Le satellite américain EchoStar-21 est destiné à fournir des services de télécommunication sur l'ensemble du continent européen.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Lanceur russe Proton-M
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Tags:
tir, Proton-M, Holding spatial russe Roscosmos, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook