Sci-tech
URL courte
10616
S'abonner

Depuis des siècles, les rêves nous intriguent, au point de vouloir en décoder leur signification ou, du moins, comprendre d’où viennent ces images qui enchantent ou perturbent nos nuits. Un chercheur russe semble avoir finalement percé le mystère des rêves…

Le scientifique russe de l'Académie des sciences de Russie Ivan Pigarev a lancé une nouvelle hypothèse visant à expliquer l'apparition de nos rêves, qui ne seraient en fait qu'une manifestation d'une pathologie légère et inoffensive du sommeil.

Selon le scientifique russe, quand on dort, la zone sensorielle qui reçoit les signaux de l'extérieur à l'état de veille s'avère bloquée, la conscience de la personne «s'étant déconnectée».

Pourtant, quelques signaux, des images, arrivent à y pénétrer en constituant, selon le chercheur, de simples bruits.

Ainsi, si la théorie développée par le chercheur est confirmée, nos rêves n'auraient aucune signification fonctionnelle. Il s'agirait tout simplement d'une pathologie légère et inoffensive du sommeil. Sigmund Freud pourrait bien se retourner dans sa tombe…

Lire aussi:

Réveillé de son sommeil hivernal, un blaireau épuisé est sauvé en Russie
L’objectif principal du sommeil enfin établi
Une étude évalue les pertes économiques liées au manque de sommeil
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
sommeil, signal, conscience, rêve, Sigmund Freud, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook