Ecoutez Radio Sputnik
    extraterrestre

    La vie extraterrestre est possible, mais pas forcément observable

    CC BY 2.0 / Sean-Franc Strang / Futurama mini Figures- Nibbler
    Sci-tech
    URL courte
    44673113

    Des astronomes américains ont calculé différents scénarios d'apparition de civilisations extraterrestres et ont conclu que ces dernières, si elles existaient, devaient être extrêmement rares mais capables d'établir le contact avec l'homme partout dans la galaxie, indique un article paru dans la bibliothèque numérique de arXiv.org.

    «En mai 1961 le président Kennedy déclarait que d'ici dix ans les USA enverraient et feraient revenir des hommes sur la Lune. Ce rêve a été réalisé en juillet 1969 et a marqué une page très importante dans l'histoire de la conquête spatiale. A cet égard, il est très difficile de croire que rien de tel ne s'est produit dans d'autres recoins de l'univers. C'est pourquoi depuis très longtemps nous nous demandons, comme disait Enrico Fermi, où sont passés ces extraterrestres?», écrivent Jorge Soriano et ses collègues de l'université de la ville de New York (USA).

    Il y a plus de 50 ans, l'astronome américain Frank Drake a mis au point une formule pour calculer le nombre de civilisations avec lesquelles il serait possible d'établir un contact dans notre galaxie pour tenter d'évaluer les chances de découvrir une intelligence et une vie extraterrestres.

    Le physicien Enrico Fermi, en réponse à une estimation relativement élevée des chances de contact interplanétaire à partir de la formule de Drake, a formulé une thèse connue aujourd'hui comme le paradoxe de Fermi: si les civilisations extraterrestres sont si nombreuses, pourquoi l'humanité n'en observe-t-elle aucune trace? Les chercheurs ont tenté de résoudre ce paradoxe par différents moyens, dont le plus populaire est l'hypothèse de la Terre rare.

    D'après cette hypothèse, des conditions uniques sont nécessaires à l'apparition d'être intelligents comme ceux qui peuplent notre planète. D'autres astronomes pensent que nous ne pouvons pas contacter les extraterrestres parce que les civilisations galactiques soit disparaissent trop vite pour que nous puissions les remarquer, soit parce qu'elles cachent activement leur existence à l'humanité.

    Jorge Soriano et ses collègues ont décidé de comprendre pourquoi nous n'avions toujours pas trouvé d'autres êtres intelligents et ont calculé différents scénarios d'évolution et d'époque d'existence.

    Pour ces calculs, les scientifiques se sont appuyés sur deux éléments très simples: premièrement, toutes les planètes habitables ne peuvent pas devenir un abri pour la vie intelligente, et deuxièmement la durée moyenne de leur existence peut fortement varier en fonction de la fréquence de flashs gamma, d'explosion de supernovas et d'autres cataclysmes cosmiques susceptibles d'anéantir la vie sur une planète.

    Sur cette base, les experts ont tenté de concilier le paradoxe de Fermi et la formule de Drake en calculant les scénarios d'existence d'extraterrestres qui correspondraient aux deux théories. Pour cela les chercheurs ont ajouté à la formule de Drake deux nouveaux paramètres — une part de civilisations «intelligentes» disposant de moyens de communication interstellaire, et la durée de leur existence.

    D'après ces calculs, des civilisations intelligentes mais invisibles pour nous ont pu ou pourraient effectivement exister dans notre galaxie, cependant leur part parmi le nombre total des extraterrestres intelligents serait extrêmement basse — près de 0,5%. Cela complique considérablement les recherches et explique pourquoi nous n'en observons pas aujourd'hui.

    Sachant que la durée d'existence des civilisations peut être relativement élevée — environ 300.000 ans —, elles pourraient en principe établir un contact avec l'humanité à partir de n'importe quelle région de la galaxie si elles connaissaient son existence. Selon Jorge Soriano et ses collègues, la recherche de traces de telles civilisations ne sera possible qu'à terme, quand les successeurs des télescopes spatiaux de la NASA découvriront un plus grand nombre de «doublures» de la Terre et d'analogues de notre planète.

    Lire aussi:

    La NASA découvre des signes de vie extraterrestre sur une lune de Saturne
    La NASA découvre des signes de vie extraterrestre sur une lune de Saturne
    Un organisme extraterrestre retrouvé sur Terre
    Une avalanche de rayons cosmiques et une vie extraterrestre apparaît

    Lire aussi:

    L’existence de civilisations dans la Voie lactée enfin prouvée?
    Où pouvaient donc vivre les «anciens extraterrestres»?
    Témoignage scientifique: 11 traces potentielles de l'existence des aliens détectées
    Ces milliardaires qui financent la recherche d'extraterrestres
    L'humanité sur le point de découvrir une forme de vie extraterrestre, selon la NASA
    Tags:
    science, extraterrestres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik