Ecoutez Radio Sputnik
    Chirurgie

    Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    18715

    En décembre 2017, une greffe de tête devrait être réalisée en Chine, une première mondiale. L’opération se tiendra dans le cadre du projet Heaven. Interviewé par Sputnik, le chirurgien italien Sergio Canavero, qui s’apprête à prendre part à ce défi, évoque le sujet.

    Le premier patient qui aurait pu bénéficier d'une greffe de tête était l'informaticien russe Valéri Spiridonov. Quand le chirurgien italien Sergio Canavero a annoncé, il y a deux ans, son projet ambitieux de réaliser une greffe de tête, cette nouvelle a secoué les milieux scientifiques. Néanmoins, des milliers de médecins se sont intéressés à cet audacieux chirurgien. La première greffe de tête devrait avoir lieu en décembre 2017, en Chine.

    Interviewé par Sputnik, Sergio Canavero évoque les recherches réalisées dans le cadre du projet et les publications des résultats que son équipe a réussi à obtenir. Il s'agit notamment des particularités du comportement des souris ayant subi une opération de la moelle épinière. Qui plus est, les chercheurs ont dû démontrer que les tissus nerveux se régénéraient au niveau de la jonction lors de l'opération.

    «Afin de collecter le nombre suffisant de données statistiques, nous avons utilisé de gros rats pour nos recherches consécutives. Nous avons eu recours à la méthode de l'imagerie par résonance magnétique diffusionnelle, qui permet d'observer les tissus sans entraîner la mort des animaux», explique le chirurgien.

    Selon le spécialiste, l'expérience tenue avec des rats puis avec des chiens a permis de prouver que l'outil chimique que l'équipe a auparavant utilisé permettait de conserver les capacités motrices des animaux.

    Sergio Canavero précise que, selon la demande de Pékin, la greffe de tête devrait être réalisée sous la direction d'un spécialiste chinois. Le médecin italien assistera son collègue durant l'opération.

    Valéri Spiridonov, âgé de 31 ans, souffre de la maladie de Werdnig-Hoffmann, qui se caractérise par une dégénérescence de la moelle épinière entraînant une atrophie généralisée des muscles du corps. Souffrant d'une amyotrophie spinale, il passe sa vie en fauteuil roulant.

    Cependant, Sergio Canavero précise que la perspective d'aider Valéri Spiridonov se heurte à de grands obstacles. Le chirurgien appelle la communauté russe à l'aider à trouver des financements pour assurer l'opération en Russie et à laquelle il pourrait participer.

    Lire aussi:

    Première greffe sur un homme né sans main: le chirurgien raconte
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Tags:
    greffe, chirurgie, médecine, Sergio Canavero, Valeri Spiridonov, Italie, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik