Sci-tech
URL courte
3213
S'abonner

Lors de l’étude du tombeau du pharaon égyptien Ramsès VI, des archéologues polonais ont découvert de multiples inscriptions laissées par des touristes antiques. La croyance veut que Memnon, qui a participé à la guerre de Troie, y soit enterré, ce qui fait de cet endroit un lieu de culte.

De nombreuses inscriptions gravées par des touristes antiques ont été découvertes par une équipe d'archéologues polonais lors de leur étude de la sépulture du pharaon égyptien Ramsès VI.

Un article publié dans la revue Science and Scholarship in Poland présente les détails de la découverte.

Sur plus de 1.000 inscriptions découvertes, la plupart ont été gravées avec des objets pointus et une partie en couleur rouge. De manière générale, les inscriptions datent de la période gréco-romaine et sont en grec et, plus rarement, en latin.

Qu'écrivaient les touristes antiques? Ils gravaient leurs noms, leurs dates de naissance et leurs professions. Les longs textes, notamment les poèmes, sont plus rares. Parfois, les touristes laissaient sur les murs des remarques critiques concernant ce qu'ils avaient vu.

Lire aussi:

La momie de Georges le solitaire regagne son rivage natal
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
Tags:
archéologues, découverte, Egypte antique, Egypte, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook