Ecoutez Radio Sputnik
    Les réseaux sociaux

    Voici la recette pour se faire élire grâce… aux réseaux sociaux!

    © East News. Isopix
    Sci-tech
    URL courte
    310
    S'abonner

    Le triomphe surprise de Donald Trump, le Brexit et d'autres événements dans la politique mondiale ont forcé les chercheurs à creuser plus profond pour tenter d'expliquer ses succès inattendus. D'après eux, ils prendraient racine dans les réseaux sociaux et seraient renforcés grâce aux émotions et à la morale qui transparaissent dans les posts.

    Les posts avec un contenu émotionnel et moral s'avèrent être les plus attirants pour les lecteurs mais aussi les plus «partageables», voire les plus à même de se répandre et de survivre sur le Net par la suite, affirment des chercheurs dans un article de PNAS.

    «Certains hommes politiques, dirigeants et élites peuvent renforcer leur influence en accentuant le caractère émotionnel et moral de leurs messages», estime William Brady de l'Université de New-York. «De l'autre côté, cette rhétorique va attirer exclusivement les gens partageant les mêmes idées sociales et idéologiques, mais va dissuader ceux qui sont d'autre avis», précise-t-il.

    La victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle aux États-Unis, le Brexit ou encore les récents succès des travaillistes aux législatives au Royaume-Uni ont poussé plusieurs politologues et des représentants des sciences exactes à réfléchir sur les dessous de ce succès surprise.

    L'une des raisons est que le Président américain, alors candidat, l'ex-chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) Nigel Farage, et Jeremy Corbyn, dirigeant du Parti travailliste, ont réussi à gagner le soutien populaire plus tôt et grâce au Web: ils ont en effet joui d'une immense popularité parmi les internautes du fait de leurs performances émotionnelles, propos virulents ou encore messages politiquement incorrects sur Twitter et d'autres réseaux sociaux.

    Ayant analysé leur activité sur les réseaux sociaux — en se basant sur trois thèmes que sont le changement climatique, le contrôle de l'utilisation des armes et le mariage homosexuel — les chercheurs ont repéré le facteur clé du succès de tel ou tel post: la contagiosité de la moralité et des émotions. Ainsi, les posts les plus populaires et les plus partagés contenaient de multiples expressions riches en émotions, revêtaient un caractère moral et comportaient plusieurs hashtags.

    Par exemple, les mots «attaquer» (le caractère sacré du mariage), «éradiquer» (le mythe sur le changement climatique) ou «haïr» (les homosexuels) augmentait la probabilité du retweet ou repost de 20% — mais à condition que le lecteur partage l'avis.

    Selon les chercheurs, la tendance révélée explique pourquoi la société américaine est de plus en plus chargée du point de vue idéologique, pourquoi les hauts responsables ont cessé d'échanger des arguments, mais aussi pourquoi ils ont décidé de se déporter sur la morale et les émotions. Une tendance qui, selon les spécialistes, devrait s'enraciner.

    Lire aussi:

    Communiquer avec les extraterrestres via les réseaux sociaux, c’est pour bientôt?
    Les chercheurs russes ont appris à lire entre les lignes des messages sur Internet
    Instagram nuit gravement à la santé, selon des scientifiques britanniques
    Tags:
    carrière politique, popularité, morale, publication, émotions, réseaux sociaux
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik