Sci-tech
URL courte
9112
S'abonner

Des experts britanniques ont réalisé une étude qui a révélé qu’entre 160 et 300 espèces de bactéries se transmettent au cours d’un baiser, ce qui présente de nombreux risques.

Des scientifiques britanniques ont fait une liste des microbes qui se communiquent par un simple bisou. Ils ont analysé les «paysages microbiens» des gens qui n'ont pas eu de relations intimes, mais qui se sont juste embrassés.

Ils ont découvert que la cavité buccale comportait entre 160 et 300 espèces de bactéries différentes, y compris des cocci, spirochaetaes, streptocoques, rickettsies, virus et protozoaires, et que s'embrasser provoquait un échange actif de ces microorganismes.

Il est à noter que chaque individu a son propre «paysage microbien» qui se caractérise par les particularités de l'association des microorganismes avec l'environnement et lors de leur interaction.

Ainsi, du point de vue de la «population» de microbes, la bouche est l'organe le moins propre du corps humain.

Lire aussi:

Le système immunitaire lutte contre les virus avec des cellules «kamikazes»
Une nouvelle vie pour des microbes âgés de 50.000 ans
«LégisTatives» sur Twitter: bisou de Macron, palette de Cambadélis, électeurs à «vomir»
Tags:
bisous, expert, scientifiques britanniques, étude, bactérie, danger, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook