Sci-tech
URL courte
Salon aérospatial international MAKS-2017 (24)
5400
S'abonner

Le directeur général et constructeur aérien de l’entreprise Technologies aériennes et spatiales, Alexandre Begak, parle à Sputnik du véhicule amphibie volant Begalet Triton, dont la première présentation aura lieu au Salon aérospatial international MAKS 2017 qui recevra ses premiers visiteurs mardi 18 juillet à Joukovski, dans la région de Moscou.

Le Begalet Triton a été conçu pour accomplir sur la route et les eaux, ainsi que dans les airs, des missions concrètes, dont les premiers secours à apporter dans des endroits difficiles d'accès et en situations d'urgence, a expliqué à Sputnik Alexandre Begak.

«Il ne s'agit pas que de poursuivre la mise au point du projet déjà en chantier, mais de créer aussi et surtout un produit concurrentiel pour le marché mondial afin d'affirmer les positions de la Russie en tant que pays produisant des matériels hautement technologiques», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Bien des spécialistes ont déjà qualifié l'apparition d'un tel tout-terrain avion-amphibie de percée en matière de transports spécialisés. Qui plus est, le cosmonaute russe Guennadi Padalka, qui détient le record de temps passé dans l'espace, s'y est beaucoup intéressé et s'est même déclaré prêt à participer personnellement aux essais de cet appareil.

L’appareil amphibie volant russe Begalet Triton
© Photo. НПО "АКТ"
L’appareil amphibie volant russe Begalet Triton

«Nous envisageons effectivement une expédition de test de l'Elbrouz [mont du Caucase, ndlr] jusqu'à Moscou pour essayer le Triton dans différents éléments: terre, eau et air. Chemin faisant, nous entendons rencontrer des spécialistes intéressés des groupes AeroNet, SpaceNet, Marinet et AvtoNet», a indiqué M.Begak.

Begalet Triton
© Photo. НПО "АКТ"
Begalet Triton

Quant aux caractéristiques de l'appareil, elles sont bel et bien impressionnantes. Ce véhicule peut voler à son gré à l'aide d'une aile souple du type deltaplane ou aérochute dans les airs tout en ayant la possibilité d'arpenter des chemins terrestres ou de glisser sur les eaux, les neiges ou les marécages.

Dossier:
Salon aérospatial international MAKS-2017 (24)

Lire aussi:

«Made in Crimea»: la Crimée sera un jour la région la plus électromobile de Russie
L'électromobile n'est pas un luxe, c'est un moyen de locomotion
Japon : l'électromobile le plus économique du monde
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
automobile, essais, espace, MAKS 2017, Sputnik, Alexandre Begak, Guénnadi Padalka, Elbrouz, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook