Sci-tech
URL courte
264
S'abonner

Destiné à remplacer l’homme dans des conditions dangereuses, le robot russe Fedor possède des capacités mécaniques impressionnantes, s’apparentant à un gymnaste.

Le robot humanoïde russe «Fedor», conçu pour remplacer l'Homme dans des conditions dangereuses, comme par exemple lors d'opérations de sauvetage ou de réparation dans l'espace, est devenu le premier robot capable de faire le grand écart, a appris Sputnik auprès de son concepteur.

Fedor (sigle pour Final Experimental Demonstration Object Research), le premier androïde russe, est destiné à remplacer l'Homme là où le risque est élevé. Le robot devrait se rendre dans l'espace en 2021 à bord du nouveau vaisseau spatial russe «Federatsia».

​«Le robot Fedor est le seul robot anthropomorphe à pouvoir faire le grand écart facial et latéral. La mécanique des autres androïdes existants ne permet pas une telle liberté d'action», se vantent les concepteurs.

De la souplesse est nécessaire au robot pour lui permettre de franchir toutes sortes d'obstacles, tels que les encombrements, expliquent les ingénieurs.

En outre, l'engin est le seul robot à pouvoir regarder vers le haut et vers le bas, car il peut baisser et lever la tête. La haute mobilité de son module crânien lui permet de regarder droit devant lui lorsqu'il avance à plat ventre.

Le costume spécial assure la communication entre le robot et l'opérateur, qui ressent un effet de présence en recevant tout un éventail de signaux, de sons et d'images transmis par Fedor, ainsi que des informations sur l'état de la charge de l'androïde.

Lire aussi:

Le robot androïde martien Valkyrie démontre ses nouvelles aptitudes (Vidéo)
Les essais du robot humanoïde russe FEDOR
Ce robot qui surveille les frontières russes
Le robot Fedor aidera les cosmonautes dans l’espace
Fatigué de son travail, un robot de sécurité se suicide dans une fontaine aux USA
Tags:
robot, robot Fedor, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook