Sci-tech
URL courte
6460
S'abonner

Le constructeur VR-Technologies, membre de la holding Hélicoptères russes, a présenté pour la première fois un drone arctique du type hélicoptère VRT300, ainsi que le prototype d’un tiltrotor, un aéronef aux rotors basculants.

La société Hélicoptères russes a présenté le VRT300, une version arctique d’un drone d'hélicoptère, au salon aérospatial international MAKS-2017.

«Le VRT300 Arctic Supervision est conçu pour le développement du système de transport de la route maritime du Nord, ainsi que pour l’exploration arctique», a raconté le service de presse de l’entreprise à Sputnik.

Le drone-hélicoptère le VRT300 Arctic Supervision
© Sputnik
Le drone-hélicoptère le VRT300 Arctic Supervision

D’après l’entreprise, le radar à haute résolution en bande X et le moteur diesel rendent cette machine volante indispensable sur les brise-glaces et sur les plates-formes pétrolières.

Des représentants de la compagnie ont également fait savoir que des clients chinois se sont déjà intéressés au VRT300.

Le drone arctique n’a pas été la seule surprise dévoilée par les Hélicoptères russes. La constructeur a également présenté un aéronef muni de rotors basculants, connu également comme tiltrotor. Cette machine passe actuellement le programme des essais en vol.

Un tiltrotor VRT30
© Sputnik
Un tiltrotor VRT30

La société affirme que VRT30 est une plate-forme d’essai pour tester le concept en général. Dans un avenir proche, ses concepteurs envisagent de créer un appareil similaire qui sera quand même plus grand avec une masse maximale de deux tonnes.

Lire aussi:

Acheter ou ne pas acheter: Téhéran ne sait pas encore s’il achètera les S-400 à Moscou
MAKS: l’état de la collaboration spatiale Moscou-Pékin
Livraison de 10 hélicoptères russes pour gérer les situations d’urgence en Chine
Les drones militaires russes de grande autonomie dévoilés au MAKS 2017
Un «tracteur volant» bientôt au service des agriculteurs russes
Tags:
aéronefs, aviation, VRT300 Arctic Supervision, Hélicoptères de Russie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook