Ecoutez Radio Sputnik
    Bonheur

    C’est officiel: les gens heureux vivent plus longtemps

    CC0 / Pixabay / cherilholt
    Sci-tech
    URL courte
    652
    S'abonner

    Un lien direct entre les états d’âme, l’état de santé et l’espérance de vie a été établi par des chercheurs américains.

    Des scientifiques de l'université Cornell aux États-Unis ont prouvé que l'espérance de vie et l'état de santé humaine sont directement liés au niveau du bonheur d'une personne.

    Selon ces chercheurs, de petites joies quotidiennes renforcent considérablement l'état physique de l'organisme.

    Les scientifiques ont analysé les données et les carnets de santé de 175 personnes âgées de 40 à 65 ans. Pendant 30 jours, les participants de l'expérience ont informé les médecins de leurs émotions positives et négatives. Après six mois, des marqueurs spéciaux des processus inflammatoires introduits dans les organismes des sujets ont permis d'établir un parallèle entre ces émotions et les maladies.

    Les médecins ont conclu que l'absence de maladies névralgiques graves, ainsi que d'aggravation de maladies chroniques et héréditaires étaient le résultat d'un bas niveau de stress et d'émotions positives ressentis lors de la journée dans le groupe cible.

    Lire aussi:

    Quatre règles plutôt simples pour vivre plus longtemps
    Avoir la ligne et vivre plus longtemps? Jeûnez!
    Une forge du bonheur bientôt ouverte en Sibérie
    Les Émirats arabes unis se chargeront du bonheur mondial
    Un phoque amical partage sa recette du bonheur avec les voyageurs (vidéo)
    Tags:
    émotions, santé, bonheur, Université Cornell, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik