Sci-tech
URL courte
819
S'abonner

Dans les années à venir, le satellite de la Terre pourrait devenir l’objet d’une concurrence acharnée entre les sociétés et les pays qui développent aujourd’hui des projets pour l’explorer, selon une recherche de Bloomberg.

Plusieurs pays et sociétés privées envisageant dans un avenir proche d'envoyer des missions sur la Lune, l'extraction incontrôlée de ses ressources minérales pourrait commencer rapidement. De plus, au fur et à mesure du développement des technologies, la Lune pourrait être «attaquée» par de riches touristes commerciaux, relate l'agence Bloomberg.

Les auteurs de cette étude indiquent que toute activité humaine liée à l'exploration spatiale est réglementée par le Traité de l'espace de 1967 qui stipule que les corps célestes ne peuvent être la propriété d'États ou de particuliers. Par ailleurs, plusieurs pays, y compris les États-Unis, ont adopté des lois d'après lesquelles les ressources extraites ailleurs que sur la Terre peuvent devenir des propriétés privées.

«La tendance est évidente: plusieurs pays et sociétés ont des projets ambitieux liés à l'espace. L'exploration de la Lune est seulement une des nombreuses perspectives commerciales et scientifiques existantes», selon l'article de Bloomberg.

Rappelons que le 21 juillet le monde a fêté le 48ème anniversaire de l'alunissage des astronautes de la NASA Neil Armstrong et Buzz Aldrin.

Lire aussi:

Jupiter et la Lune capturés en clichés avec une caméra de Game Boy
A sa naissance, la Lune était une terre très hostile
Le Japon compte envoyer un homme sur la Lune d’ici 2030
Une lune énigmatique de Saturne filmée en direct (Images)
Un vaisseau spatial extraterrestre découvert sur la Lune
Tags:
extraction, alunissage, exploration, concurrence, Bloomberg, Lune, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook