Ecoutez Radio Sputnik
    Espace lointain, image d'illustration

    L'origine d'un signal «extraterrestre» dans la constellation de la Vierge élucidée

    CC0 / Pixabay / flflflflfl
    Sci-tech
    URL courte
    327
    S'abonner

    Au début de la semaine, un signal qui aurait pu être émis par des représentants d’une vie extraterrestre a été détecté par des scientifiques portoricains. Malheureusement, son analyse détaillée a montré que son origine était bien plus banale: il ne s’agissait que d’ondes radios produites par des satellites géostationnaires.

    Le signal radio détecté par hasard au début de cette semaine par un télescope observant l'étoile GJ 447 et potentiellement attribué à des «extraterrestres» était finalement produit par un satellite en orbite géostationnaire, selon le service de presse de l'université de Porto Rico.

    «Notre «étrange signal» a probablement été produit par un ou plusieurs satellites en orbite géostationnaire. Pour le moment, nous n'excluons pas d'autres options et étudions les anomalies de forme de ce signal», a indiqué le professeur Abel Mendez de l'université de Porto Rico, découvreur de ce signal.

    Depuis plus de 50 ans, des astronomes de l'Institut de recherche d'une intelligence extraterrestre SETI aux États-Unis et leurs collègues dans le monde entier tentent de prouver l'existence de la vie extraterrestre en analysant des signaux radioélectriques provenant de différentes parties de la Galaxie. Pour l'instant, aucun type de vie n'a été repéré, mais d'après les estimations de la NASA et de SETI ce pourrait être le cas dans les 10 à 20 ans à venir.

    La seule trace potentielle de vie extraterrestre découverte par des astronomes de SETI en 56 ans de travail est le «signal Wow!» détecté par le radiotélescope The Big Ear en 1977. Pourtant, les scientifiques ont conclu qu'il s'agissait seulement d'une réflexion des ondes radio de la Terre sur des débris d'engins spatiaux.

    La semaine dernière, Abel Mendez a annoncé la découverte d'un concurrent potentiel du «signal Wow!» détecté lors de l'observation de l'étoile GJ 447 située dans la constellation de Vierge.

    M.Mendez et ses collègues ont analysé ce signal et ont essayé d'en déterminer la source. Leurs analyses les ont rapidement convaincus que le mystère du «l'étrange signal» n'en était finalement pas un. Il s'est avéré que l'étoile GJ 447 se trouvait dans la partie du ciel traversée par les orbites de plusieurs satellites géostationnaires émettant des ondes radio de fréquence quasi identique à celle le signal enregistré.

    Par conséquent, il est presque certain que «l'étrange signal » a été produit non pas par des extraterrestres intelligents ou par des explosions à la surface de l'étoile GJ 447, mais par des satellites de communication.

    Par ailleurs, selon M.Mendez, ce signal présente plusieurs caractéristiques inhabituelles pour des ondes radio produites par des satellites géostationnaires, y compris le fait qu'il soit assez «étalé». C'est pourquoi l'équipe de scientifiques continue d'analyser «l'étrange signal » en coopération avec les participants du projet Breakthrough Listen créé il y a presque un an par Iouri Milner et Stephen Hawking pour la recherche des signaux de la vie extraterrestre.

    Lire aussi:

    Six vaisseaux spatiaux extraterrestres filmés dans le ciel de Hollywood (vidéo)
    Pour Stephen Hawking, les humains pourraient devenir extraterrestres d’ici 30 ans
    Communiquer avec les extraterrestres via les réseaux sociaux, c’est pour bientôt?
    Ces milliardaires qui financent la recherche d'extraterrestres
    Carte postale pour des extraterrestres: comment les aliens perçoivent notre planète
    Tags:
    signal, vie extraterrestre, satellite, SETI Institute, NASA, Porto-Rico, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik