Sci-tech
URL courte
145
S'abonner

D’après des scientifiques, si vous êtes souvent réveillé par des cauchemars, cela pourrait signifier… que vous dormez trop.

Après avoir interrogé 846 personnes, des psychiatres sont arrivés à la conclusion que les cauchemars sont liés non seulement au niveau général de stress, mais aussi à la durée de sommeil. Plus de neuf heures passées dans les bras de Morphée finissent souvent par un mauvais rêve, relate le magazine scientifique New Scientist.

L'étude a été effectuée sous forme d'un sondage en ligne et a également pris en compte les réponses aux questions sur la consommation d'alcool et le niveau de l'activité physique. Il s'est trouvé que ces facteurs ne sont pas la cause de cauchemars.

Pourtant, les rêves angoissants sont souvent liés au niveau d'inquiétude, de stress et à l'apparition d'hallucinations. Mais la découverte la plus inattendue était le lien à faire avec la durée de sommeil.

Probablement, un long sommeil implique une plus grande fréquence du sommeil paradoxal qui est caractérisé par les rêves les plus marquants. Les scientifiques devront encore établir plus précisément les causes des cauchemars en excluant les erreurs du à la méthode des sondages en ligne.

Lire aussi:

Sommeil spatial: des Chinois dorment dans des lits capsules au bureau
Voici les plus grands dangers du manque de sommeil
L’objectif principal du sommeil enfin établi
Une étude évalue les pertes économiques liées au manque de sommeil
Les boissons gazeuses et énergétiques seraient liées aux troubles du sommeil
Tags:
étude, sommeil, cauchemar, The New Scientist
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook