Ecoutez Radio Sputnik
    La sonde spatiale Voyager

    La NASA pourrait envoyer votre tweet dans l’espace lointain

    © AFP 2019 NASA
    Sci-tech
    URL courte
    8010

    Votre pensée la plus profonde peut avoir la chance d’être choisie par la NASA. L’agence spatiale américaine fouille la Toile pour trouver un message unique afin de l’envoyer à la sonde Voyager qui est maintenant dans l’espace lointain.

    L’Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA) a entamé le 1er août une initiative hors du commun. L’agence recueille des messages et des citations d’utilisateurs des réseaux sociaux pour transmettre le meilleur à une des sondes de la mission Voyager, qui en septembre célébrera son 40e anniversaire, selon le site de la NASA.

    Ceux qui tiennent à participer doivent publier leurs messages sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MessageToVoyager avant le 15 août. La meilleure publication sera choisie par l'équipe de la mission à l'aide d’un vote public, qui aura lieu du 23 au 29 août. Le 5 septembre, le message sélectionné sera envoyé à la plaque d'or de la sonde Voyager 1.

    Malgré le fait que 40 années se sont déjà écoulées depuis le lancement du programme Voyager, les deux vaisseaux continuent de fonctionner et d’explorer l’espace.

    La mission d’exploration spatiale Voyager a commencé lorsque deux sondes spatiales identiques Voyager 1, qui a été conçue pour explorer Jupiter et Saturne, et Voyager 2, qui devait travailler sur Uranus et Neptune, ont été lancées dans l’espace en septembre 1977.

    Lire aussi:

    La Nasa provoque un incendie géant dans l’espace
    La NASA découvre 10 astéroïdes potentiellement dangereux pour la Terre (vidéo)
    La NASA publie une nouvelle carte de l’«Etoile de la mort» (Images)
    Pourquoi le Soleil a une «chevelure de feu»? La NASA répond
    Vie extraterrestre: la réponse de la Nasa aux prédictions du groupe Anonymous
    Tags:
    spatiale, espace, Voyager-1, NASA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik