Ecoutez Radio Sputnik
    European XFEL: Sputnik découvre le plus grand laser au monde avant même son inauguration

    European XFEL: Sputnik découvre le plus grand laser au monde avant même son inauguration

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    3130

    Le laser à électrons libres XFEL est inauguré le vendredi 1er septembre près de Hambourg, en Allemagne. Avant même la cérémonie, Sputnik s’est rendu au centre de recherche financé à hauteur de 1,5 milliard d'euros par 11 pays, dont la Russie, deuxième bailleuse de fonds du programme (27%), et l’Allemagne (58%).

    Produisant des flashs de rayons X ultra-lumineux (mille milliards de photons par flash), deux cent fois plus nombreux par seconde que les meilleurs lasers à électrons libres existants, ce laser européen nouvelle génération permettra aux chercheurs de photographier des virus à l'échelle atomique, de déchiffrer la composition moléculaire des cellules, de prendre des images en trois dimensions du nano-monde, d'étudier ainsi des procédés similaires à ceux qui se produisent à l'intérieur des planètes ou bien encore de filmer des réactions chimiques.

    European XFEL
    © Sputnik . Alexander Boos
    European XFEL

    Les applications seront nombreuses et variées, allant de la médecine à la biologie, en passant par la chimie et la science des matériaux. La capacité de ce laser à sonder l'infiniment petit peut permettre des percées scientifiques pluridisciplinaires en décortiquant le fonctionnement d'atomes, de virus ou de processus chimiques.

    European XFEL
    © Sputnik . Alexander Boos
    European XFEL

    «Nous sommes les leaders mondiaux dans ce domaine», a déclaré jeudi à Sputnik Robert Feidenhans'l, directeur exécutif du projet European XFEL.

    Et d'ajouter qu'il avait consacré à ce projet dix années, peut-être même vingt, de sa carrière scientifique.

    «Nous pourrons sans doute découvrir de nouvelles sources d'énergie, notamment dans le domaine de la photovoltaïque. L'industrie chimique pourra bénéficier de découvertes dans celui des catalyses. N'oublions pas non plus la pharmaceutique», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Selon les spécialistes il s'agit de la plus grande et la plus puissante source de rayons X fabriquée par l'homme au monde. Qui plus est, avec ses 3 km, c'est le plus grand accélérateur de particules en ligne droite du monde, dont la construction a impliqué surtout l'Allemagne mais aussi une dizaine d'autres pays, dont la Russie, deuxième bailleuse du fonds du programme (27%) derrière l'Allemagne (58%).

    Le caractère exceptionnel du Laser Européen à Electrons Libres et à rayons X (X-Ray Free Electron Laser, XFEL), peut se résumer comme suit: 27.000 flashs par seconde. A comparer aux 120 émis par le laser américain du même type LCLS (à Stanford, en Californie, ndlr) et aux 60 générés par le SACLA au Japon.

    European XFEL
    © Sputnik . Alexander Boos
    European XFEL

    «Quoi qu'il en soit, tout ce que vous voyez ici n'aurait pas été possible sans ce qui été réalisé à Stanford», a relevé Christian Bressler, chef de l'équipe de l'expérience Instrument FXE, menée à 14 mètres sous terre.

    European XFEL
    © Sputnik . Alexander Boos
    European XFEL

    Cela dit, le chercheur a insisté sur l'importance de la coopération scientifique internationale.

    Outre l'Allemagne et la Russie, le Danemark, la France, la Hongrie, l'Italie, la Pologne, la Slovaquie, l'Espagne, la Suède et la Suisse ont financé le XFEL à hauteur de 1 à 3%.

    Lire aussi:

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    centre, recherche, rayons X, laser, laser XFEL, European XFEL, Sputnik, Christian Bressler, Robert Feidenhans'l, Californie, Hambourg, Japon, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik