Ecoutez Radio Sputnik
    image d'illustration

    De faibles impulsions électriques améliorent la mémoire

    © AP Photo / Matt Rourke
    Sci-tech
    URL courte
    250
    S'abonner

    Une stimulation électrique de courte durée du cerveau dope la mémoire. Des neurologues américains expérimentent ce moyen de lutter plus efficacement contre la maladie d'Alzheimer.

    Des neurologues américains du Medical College of Georgia ont constaté qu'une stimulation électrique de courte durée du cerveau dopait la mémoire. Ce qui ouvre la voie à de nouveaux traitements notamment pour les malades d'Alzheimer.

    Les chercheurs sont arrivés à la conclusion qu'en stimulant une zone précise du cerveau par de faibles impulsions électriques, il était possible de relancer l'activité des noyaux basaux du cerveau et la production du neurotransmetteur acétylcholine. Selon eux, une telle stimulation pourrait aider non seulement les malades, mais également ceux qui se rétablissent après avoir été victimes d'attaques cérébrales.

    Ces études ont permis de mettre au point une méthode expérimentale de traitement qui prévoit des séances de 60 micro-impulsions par secondes pendant 20 secondes suivies de 40 secondes de repos. Les chercheurs sont certains que la stimulation électrique du cerveau aidera à mettre au point une méthode plus efficace que le traitement par médicaments chimiques.

    La maladie d'Alzheimer se manifeste par une démence résultant de lésions du système nerveux central. Elle a été décrite il y a plus de cent ans par le neurologue allemand Alois Alzheimer, mais il n'existe toujours ni vaccin pour la prévenir, ni traitement efficace pour la guérir. Le nombre de nouveaux cas de démences par an est d'environ 7,7 millions. Selon l'OMS, le nombre de personnes atteintes de cette démence sera de 75,6 millions en 2030 et de 135,5 millions en 2050.

    Lire aussi:

    Les bilingues plus forts contre Alzheimer
    Il y aurait un lien entre le diabète et Alzheimer
    C'est confirmé, l'aluminium favorise la maladie d'Alzheimer
    Tags:
    cerveau, traitement, chercheurs, maladie Alzheimer, médecine, OMS, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik