Sci-tech
URL courte
593
S'abonner

La Nasa a détecté, le 8 septembre, une nouvelle éruption solaire, soit la sixième depuis le 4 septembre.

Une nouvelle éruption solaire a été observée vendredi par les scientifiques de l'Agence spatiale américaine.

Pour rappel, deux puissantes éruptions solaires de forte intensité se sont produites tôt mercredi, dont la seconde est la plus intense enregistrée depuis le début de ce cycle d'activité du Soleil en décembre 2008.

Ces jets de radiations, qui peuvent perturber le fonctionnement des satellites de communication et le GPS ainsi que les réseaux de distribution électrique en atteignant la haute atmosphère terrestre, ont été détectés et filmés par le satellite «Solar Dynamics Observatory» de l'Agence spatiale américaine à 9h10 GMT et 12h02 GMT respectivement.

Selon le Centre de prédiction de météorologie spatiale (SWPC), ces éruptions dites de catégorie X ont perturbé les communications radio à haute-fréquence pendant une heure du côté de la Terre face au Soleil, ainsi que les communications à basse fréquence utilisées dans la navigation.
Les deux éruptions se sont produites dans une région active du Soleil, où s'était déjà produite une éruption d'intensité moyenne le 4 septembre.

Le cycle actuel du Soleil, qui a débuté en décembre 2008, voit l'intensité de l'activité solaire diminuer nettement, ouvrant la voie au «minimum solaire».

Les cycles solaires durent en moyenne 11 ans. En fin de phase active, ces éruptions deviennent de plus en plus rares mais peuvent néanmoins être puissantes. Ces tempêtes solaires résultent d'une accumulation d'énergie magnétique à certains endroits. Ces jets de matière ionisée sont projetés à grande vitesse dans et au-delà de la couronne du Soleil, à des centaines de milliers de kilomètres d'altitude.

Lire aussi:

#Abstention aux législatives: ce dimanche, les Français votent pour le soleil
Pourquoi le Soleil a une «chevelure de feu»? La NASA répond
Des astronomes prennent la meilleure photo d’une étoile autre que le Soleil
«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Tags:
éruption solaire, science, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook