Sci-tech
URL courte
2141
S'abonner

Des archéologues égyptiens ont découvert une tombe pharaonique au sud de la ville de Louxor, qui aurait pu appartenir à un orfèvre ayant vécu il y a plus de 3.500 ans, à l’époque de la XVIIIe dynastie.

Des archéologues égyptiens ont mis au jour la tombe d'un orfèvre vieille de 3.500 ans sur la rive ouest du Nil, dans un cimetière destiné aux nobles et aux hauts fonctionnaires d'État, relate l'AP.

À en croire le ministre égyptien des Antiquités, Khaled el-Anany, la tombe est en mauvaise condition, mais elle abrite une statue de l'orfèvre et de sa femme, ainsi qu'un masque funéraire.

Le puits creusé dans la tombe, a-t-il poursuivi, contient des momies qui auraient pu appartenir à des Égyptiens ayant vécu entre les XXIe et XXIIe dynasties.

Pour rappel, à la mi-avril, le ministère avait annoncé la découverte, dans ce même secteur de Draa Abul Naga, de huit momies, des sarcophages en bois aux couleurs vives et un millier de figurines funéraires, dans la tombe d'un magistrat de la XVIIIe dynastie (1550-1295 avant J.-C.).

Lire aussi:

Les révélations d'outre-tombe de Diana portent un coup à l'autorité de la monarchie
La Corée du Nord tire un missile qui tombe dans la zone économique exclusive japonaise
Un garçon de 10 ans tombe sur un fossile de stegomastodon, l’ancêtre de l’éléphant
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
Tags:
tombe, fouilles, archéologie, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook