Sci-tech
URL courte
7215
S'abonner

Pour oublier à jamais la mauvaise humeur et la dépression, des scientifiques américains conseillent de… se priver de sommeil. D’après eux, c’est à l’heure actuelle un des remèdes les plus efficaces existant dans le monde.

Après avoir analysé 66 études indépendantes consacrées à l'influence de l'insomnie sur la dépression, des chercheurs américains ont tiré des conclusions peu communes, à savoir que la privation de sommeil a des effets positifs sur l'humeur, peut-on lire dans le journal The Journal of Clinical Psychiatry.

Selon la publication, des scientifiques ont cherché des articles dans les bases de données PubMed et PsycINFO, les mots clé étant «privation de sommeil» et «dépression».

Ils ont également pris en compte le type d'insomnie figurant dans ces travaux, c'est-à-dire totale ou partielle.

Au terme de l'analyse, les scientifiques ont déclaré que dans 45% des études, où les participants formaient quelques groupes au hasard, et quel que soit le type d'insomnie, cette dernière avait permis d'atténuer la dépression.

Le même résultat a été constaté dans 50% des travaux où il n'y avait qu'un seul groupe de participants.

Ainsi, d'après ces spécialistes, de telles données prouvent l'efficacité de cette «thérapie».

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Après plus de 13.000 nouvelles contaminations enregistrées la veille, une nette décrue en France
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
insomnie, dépression, sommeil, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook