Sci-tech
URL courte
4314
S'abonner

L’Antarctique a de nouveau perdu un iceberg géant. Cette fois-ci, il s’agit d’un iceberg qui s’est détaché du glacier de l'île du Pin et dont la superficie est presque d’une taille équivalente à celle de l’arrondissement new-yorkais de Manhattan.

Un gigantesque iceberg dont la superficie est environ de 115 kilomètres carrés, s'est détaché de l'Antarctique, relate la chaîne de télévision CBC News en citant la déclaration du National Ice Center aux États-Unis.

Cet iceberg est le troisième au cours de ces quatre dernières années à se détacher du glacier de l'île du Pin. En 2013 le glacier a perdu un iceberg dont la superficie était de 652 kilomètres carrés et en 2015 encore un autre de 582 kilomètres carrés.

«Ce n'est pas la taille de l'iceberg qui compte. C'est la fréquence», a déclaré Ian Howat, glaciologue à l'Université d'État d'Ohio, cité par CBS News.

Le glacier de l'île de Pin, situé dans l'ouest de l'Antarctique, est à la base d'un «bouclier antarctique glacial» qui détient le triste record mondial de la plus grande perte de volume d'eau.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Tags:
iceberg, États-Unis, Antarctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook