Ecoutez Radio Sputnik
    Proton-M

    Une fusée russe Proton-M met en orbite un satellite chinois

    © Sputnik . Alexeï Philippov
    Sci-tech
    URL courte
    2151

    Le satellite de communication chinois AsiaSat-9 s’est séparé du bloc d’accélération Briz-M et a été mis en orbite, a annoncé à Sputnik un porte-parole de l’agence Roskosmos.

    Selon l'agence russe Roskosmos, le lanceur Proton-M équipé d'un bloc d'accélération Briz-M a mis en orbite le satellite de communication chinois AsiaSat-9.

    «L'appareil spatial s'est séparé avec succès du bloc d'accélération», a déclaré la source de Sputnik.

    Le contrat prévoyant l'utilisation de la fusée Proton-M équipé d'un bloc d'accélération Briz-M pour lancer l'AsiaSat-9 a été conclu par la société mixte russo-américaine International Launch Services Inc. (ILS) qui possède le droit exclusif de marketing sur les lanceurs Proton-M. Il s'agit du 96e lancement d'un Proton dans le cadre des contrats signés par ILS.

    L'AsiaSat-9 est un satellite de télécommunication géostationnaire de grande puissance qui va remplacer le satellite l'AsiaSat-4 lancé en 2003 afin d'assurer les services de télévision par satellite et d'autres services de télécommunication à 122° Est sur le territoire de l'Asie-Pacifique. Pesant 6.140 kg, le satellite porte 28 transpondeurs en bande C, 32 transpondeurs en bande Ku et un module régional en bande Ka.

    L'AsiaSat-9 assurera la couverture de trois zones supplémentaires par rapport à son prédécesseur: la Birmanie, l'Indonésie et la Mongolie.

    Lire aussi:

    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    L'emplacement secret d'armes nucléaires US en Europe dévoilé par hasard
    Tags:
    lancement, Breeze-M, Proton-M, International Launch Services Inc. (ILS)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik