Sci-tech
URL courte
0 310
S'abonner

Le lanceur américain Atlas V transportant un satellite-espion du National Reconnaissance Office censé assurer la sécurité nationale des États-Unis a été lancé dimanche en Floride après quatre tentatives annulées.

L'United Launch Alliance (ULA), coentreprise entre Lockeed et Boeing, a finalement lancé la fusée porteuse Atlas V dimanche 15 octobre depuis la base de lancement de Cap Canaveral en Floride, aux Etats-Unis.

«Succès de la mission! #AtlasV d'ULA achemine # NROL52 en orbite!», a écrit l'ULA sur son compte Twitter.

Le lancement devrait fournir un nouveau satellite d'espionnage pour le bureau national du National Reconnaissance Office, l'une des 17 agences de renseignements des États-Unis, visant à mettre en opération les nombreux satellites espions du gouvernement américain.

Les quatre tentatives précédentes du lancement d'Atlas V ont été annulées en raison des conditions météorologiques et de problèmes techniques.

Lire aussi:

Erdogan: il est temps de mettre fin à «l'occupation» du territoire azerbaïdjanais par l'Arménie
Pour le Kremlin les tensions dans le Haut-Karabagh sont une «préoccupation sérieuse»
L’Azerbaïdjan a lancé des systèmes de lance-roquettes lourds dans la bataille, assure l’Arménie
Tags:
fusée, Atlas V, Floride, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook