Sci-tech
URL courte
2150
S'abonner

Un groupe de chercheurs espagnols a fait une découverte qui permettrait de combattre le surpoids et l’obésité, dont plus de plus de personnes souffrent à travers le monde. Guadalupe Sabio, du Centre national de recherche cardiovasculaire (CNIC), en a parlé à Sputnik.

En observant les personnes à un niveau élevé de protéine kinase MKK6, on a constaté qu'elles avaient en règle générale du surpoids, a déclaré Guadalupe Sabio à Sputnik.

«Nous avons en outre établi que les souris de laboratoire qui en manquaient étaient plus minces que les autres. Elles ne grossissaient même pas quand on leur donnait beaucoup plus de nourriture. Leur organismes brûlait les calories», a poursuivi l'interlocutrice de l'agence.

Et d'expliquer que toute leur graisse blanche se transformait en graisse brune qui aider l'organisme à élaborer de la chaleur.

«L'obésité est une épidémie globale. C'est une sorte de cercle vicieux. Il faut le rompre pour aider les gens à s'engager dans l'éducation physique», a conclu Mme Sabio.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Une toxicomane attaque et blesse au visage un enfant de 2 ans dans le quartier de Stalingrad – photos
Un ex-auxiliaire de l’armée française abandonné sur place tué par les talibans après avoir tenté de fuir
Tags:
chercheurs, souris, surpoids, obésité, Centre national de maladies cardio-vasculaires Carlos III (CNIC), Sputnik, Guadalupe Sabio, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook