Sci-tech
URL courte
329
S'abonner

La mise en ligne de la thèse de doctorat du physicien et cosmologue Stephen Hawking a provoqué l’effet d’une attaque par déni de service sur le site internet de l’Université de Cambridge.

Le site de l'Université de Cambridge a été saturé lundi suite à la mise en ligne en accès libre de la thèse de doctorat du physicien Stephen Hawking suite à une très grande demande, communique le Guardian.

La thèse a été rendue disponible au grand public dans le cadre de l'Open Access Week 2017. Selon l'Université de Cambridge, la thèse «historique et convaincante» est rapidement devenue l'article le plus demandé en accès libre, avec près de 60.000 téléchargements en moins de 24 heures.

Auparavant, il fallait aller à la bibliothèque de l'université ou commander une copie scannérisée contre 65 livres pour prendre connaissance de la thèse de Hawking intitulée Properties of Expanding Universes (Propriétés de l'expansion des univers) qu'il a soutenue en 1966 à l'âge de 24 ans.

L'intérêt du public n'a pas laissé indifférent le physicien.

«C'est merveilleux d'entendre combien de personnes ont déjà montré de l'intérêt pour le téléchargement de ma thèse. J'espère qu'elles ne seront pas déçues après avoir enfin pu y accéder», a-t-il déclaré.

Lire aussi:

Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
publication, thèse, Université de Cambridge, Stephen Hawking
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook