Ecoutez Radio Sputnik
    la galaxie NGC 1316

    Les astronomes obtiennent de nouvelles photos du «Visage de Dieu»

    CC BY 2.0 / Hubble Heritage / Elliptical Galaxy NGC 1316
    Sci-tech
    URL courte
    3612
    S'abonner

    Des astronomes ont réalisé des photos de la galaxie NGC 1316, aussi connue sous le nom de «Visage de Dieu», à l'aide du très grand télescope VLT, a communiqué l’Observatoire européen austral.

    Les astronomes de l'Observatoire européen austral ont réussi à obtenir des clichés en haute définition du «Visage de Dieu», surnom attribué à la galaxie NGC 1316 dans la constellation du Fourneau. Cette découverte a été réalisée grâce au télescope VLT, installé dans l'observatoire de La Silla, au Chili.

    ​Comme l'espèrent les scientifiques, cette photo d'environ 2,3 milliards de pixels leur aidera à comprendre comment interagissent les membres d'une énorme famille galactique et quelles autres collisions attendent NGC 1316 dans l'avenir.

    Mais pourquoi alors «le visage de Dieu»?

    En réalité, la galaxie NGC 1316 est un exemple parfait d'«accident cosmique», hypothèse confirmée par sa forme lenticulaire et la quasi absence d'amas globulaire sur ses bords. Initialement, les chercheurs croyaient qu'elle avait survécu à une collision avec une autre «famille sidérale», il y a quelque trois milliards d'années. Néanmoins, les scientifiques ont récemment découvert qu'en réalité, NGC 1316 avait avalé toute une série de petites galaxies.

    Les photos obtenues par le télescope spatial Hubble ont ainsi permis de constater que ces collisions ont mélangé les nuages de gaz à l'intérieur de la galaxie NGC 1316. Ce phénomène a provoqué à son tour la naissance de nombreuses étoiles qui ont éclairé ces entassements de gaz et de poussière de telle sorte à leur donner des allures de représentations de Dieu issues des pinceaux des artistes de l'époque de la Renaissance.

    Tags:
    galaxie, chercheurs, science, espace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik