Sci-tech
URL courte
Collecte du matériel biologique des Russes (9)
10231
S'abonner

Le Président Vladimir Poutine a révélé ce lundi lors d'une réunion du Conseil des droits de l'homme que certaines forces collectaient du matériel biologique de Russes à travers toute la Russie. Un expert en explique d'éventuelles raisons.

La collecte du matériel biologique des citoyens de Russie n'est pas la première tentative d'établissements étrangers de prélever des échantillons en Russie, ce qui risque de conduire à la création d'une arme biologique de nouvelle génération, a expliqué Igor Nikouline, ancien membre de la Commission des Nations unies pour le contrôle des armes biologiques et chimiques et expert militaire.

«De telles tentatives avaient déjà été entreprises pendant les années 90, lorsqu'il y avait le projet "Génome humain", puis pendant les années 2000 il y a eu différents programmes, des recherches généalogiques sur le problème de vie, les prétextes étaient les plus variés, les plus nobles. Mais pour une raison ou une autre tout ceci se fait dans l'intérêt du département américain de la Défense et ceci pousse à certaines suspicions», a-t-il déclaré dans un commentaire à RT.

Et de souligner qu'un intérêt particulier était porté aux «échantillons d'Européens du groupe slave, principalement aux Russes».

«On prend des échantillons de sang pour analyse et si l'organisation est étrangère, personne ne sait ce qu'ils font avec les résultats», a souligné l'expert.

Comme l'indique M.Nikouline, si on intègre aux virus un groupe donné en tant que «marqueur», ils pourront agir contre un groupe national concret.

«Il s'agit d'une arme biologique de prochaine génération», a pointé l'expert.

Selon lui, les questions sur ce genre d'activité menée par des organisations étrangères ont été soulevées à plusieurs reprises et posées aux «partenaires américains», toutefois aucune réponse intelligible n'est jamais parvenue. Qui plus est, ceci provoquait un tollé auprès du public libéral.

Au cours d'une réunion du Conseil des droits de l'homme, un de ses membres Igor Borisov a déclaré que quelqu'un, à l'aide de systèmes de vidéosurveillance, collectait des images des Russes à des fins inconnues. Suite à cette déclaration, Vladimir Poutine a ciblé un autre aspect de ce problème, indiquant que les citoyens de Russie étaient un objectif d'un très grand intérêt.

Dossier:
Collecte du matériel biologique des Russes (9)

Lire aussi:

Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
Tags:
armes biologiques, Russes, Slaves, échantillons, expert, Vladimir Poutine, États-Unis, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook