Sci-tech
URL courte
490
S'abonner

Une équipe internationale de chercheurs a découvert une nouvelle espèce d'orang-outan dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra. Avec seulement 800 individus, il s'agit de l'espèce d'hominidés la plus menacée.

Un groupe de 800 orangs-outans d'une espèce jusqu'à présent méconnue, qui a vécu isolé pendant au moins 10.000 ans, a été découvert sur l'île de Sumatra, selon une étude publiée dans la revue américaine Current Biology.

Il s'agit de la première nouvelle espèce de grands singes confirmée par la science depuis la découverte du bonobo en République démocratique du Congo 1929. La découverte porte ainsi à huit le nombre d'espèces d'hominidés, humains compris.

La nouvelle espèce a été baptisée orang-outan de Tapanuli (Pongo tapanuliensis). «Il est vraiment très passionnant d'identifier une nouvelle espèce d'hominidé au XXIe siècle», confie le chef de l'équipe de chercheurs Michael Krützen, de l'Université de Zurich (UZH).

Or, avec ce nouveau statut, l'orang-outan de Tapanuli acquiert également celui d'espèce d'hominidé la plus menacée d'extinction au monde. Sa survie est surtout menacée par le déboisement et la construction prévue d'un barrage qui va inonder une partie de son habitat. Les chercheurs appellent ainsi à prendre des mesures d'urgence en vue de préserver son écosystème.

Lire aussi:

Un important incendie en cours dans un entrepôt d’Aubervilliers – images
La vidéo d'un policier abattant un adolescent de 13 ans relayée par les autorités de Chicago
Ex-ambassadeur français en Russie: «L’Ukraine est comme un abcès au cœur de l’Europe» - exclusif
Tirs de mortier d’artifice et jets de projectiles: un contrôle de port de masque dégénère à Orléans - vidéo
Tags:
orang-outan, découverte, hominidés, Université de Zurich, Michael Krützen, Indonésie, Sumatra
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook