Sci-tech
URL courte
026
S'abonner

Il ne faudra pas attendre trop longtemps pour se déplacer en taxi volant. La NASA a décidé d’encourager la mise en place de ce nouveau moyen de transport en créant un réseau de transport de voitures volantes pour Uber.

L’agence spatiale américaine et Uber créeront un taxi volant d’ici 2020 dans le cadre du projet baptisé Uber Elevate, a annoncé mercredi la chaîne de télévision CNBC se référant à Jeff Holden, directeur du département de la production d’Uber.

​La NASA s’occupera de la création d’un réseau de transport pour voitures volantes en vertu d’un accord de coopération sur «la régulation de la navigation aérienne d’appareils sans pilote» signé avec Uber.

«Les drones-taxis UberAir effectueront beaucoup plus de trajets par jour que les taxis ordinaires. Nous devrons apporter des changements fondamentaux dans les technologies de gestion de l’espace aérien pour garantir la sécurité et l’efficacité de ce service», a indiqué M.Holden.

​​Uber compte ainsi profiter de la riche expérience de la NASA dans l’exploration de l’espace.

​Les premiers vols d’essai des taxis volants sont programmés pour 2020 à Los Angeles, Dubaï et à l’aéroport international de Dallas-Fort Worth, d’après Uber.

La société envisage de lancer le service avant les Jeux olympiques de 2028 qui auront lieu à Los Angeles.

Les prix des trajets en taxi volant devraient être similaires à ceux d’UberX, le service de transports entre particuliers.

Uber a dévoilé son projet de taxis volants au printemps dernier. La société américaine a présenté un véhicule capable de décoller et d’atterrir à la verticale, ressemblant à la fois à un avion et à un hélicoptère.

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Tags:
Los Angeles, Dubaï, Dallas, États-Unis, Jeff Holden, NASA, Uber, aéroport de Dallas-Fort Worth, taxi volant sans pilote, transports publics
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook