Ecoutez Radio Sputnik
    Un chien

    Le dressage canin par les câlins, scientifiquement prouvé

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    0 10

    Vous avez un chien, mais vous vous avez du mal à lui apprendre les bonnes manières? Alors, suivez ce guide, élaboré par une organisation britannique bénévole Guide Gogs, afin de présenter la méthode idéale pour dresser un chien.

    Une organisation britannique bénévole Guide Gogs a présenté un guide de dressage de chiens qui pourrait être utile à tous ceux qui souhaitent avoir un compagnon à quatre pattes irréprochable, indique la revue spécialisée Applied Animal Behaviour Science.

    Ainsi, la méthode consiste essentiellement pour le dresseur à présenter à son «élève» pendant les six premières semaines de sa vie un maximum de personnes, d'endroits et de surfaces.

    Les chiots naissent sourds et aveugles. C'est pourquoi, il faut consacrer avant tout les deux premières semaines de leur vie aux sensations tactiles. Il faut les caresser, les serrer contre soi, les couvrir de couvertures faites d'un tissu très doux, expliquent les spécialistes.

    Ensuite, de deux à quatre semaines, les chiots commencent à se développer physiquement. Pendant cette période, il faut les promener sur différents types de surface, par exemple sur du béton ou de l'herbe. Durant la même période, l'animal apprend les sons de l'électroménager équipant le domicile de son maître.

    Les cinquième et sixième semaines doivent être consacrées à la communication avec d'autres personnes. Comme l'indiquent les spécialistes, il est utile de montrer aux chiens des gens barbus ou moustachus, qui portent des lunettes ou des chapeaux. Il est également conseillé de placer souvent le chien en face d'un miroir pour qu'il s'habitue à son propre reflet.

    Les scientifiques affirment que vers la fin de ce programme, les chiens qui ont participé à cette expérience étaient capables de communiquer en toute confiance avec des êtres humains. Vers le huitième mois, ils devenaient plus attentifs, ce qui est particulièrement important pour leur future éducation.

    «Nous avons démontré que ces petits jeux aident le chiot à sentir confiant et communicatif. […] En revanche, les chiens qui n'ont pas connu cette étape de socialisation dans leur enfance deviennent en grandissant nerveux et frustrés», a conclu l'un de spécialistes de la recherche HelenVaterlaws-Whiteside.

    Lire aussi:

    Les chercheurs conseillent le «chien-parler» pour mieux s’entendre avec votre animal
    Le festival Compagnons de vie 2017
    Trop mignon: ce chien fait tout pour réanimer un bébé cerf qu'il a sauvé de la noyade
    Tags:
    scientifiques britanniques, science, chien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik