Ecoutez Radio Sputnik
    El tequila

    Des souris saoules démontrent comment l’alcool détruit des familles

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    0 71

    Être humain ou rongeur, peu importe, l’alcool fait son effet néfaste pour briser des couples, affirment des scientifiques russes et américains à l’issue d’une expérience qui les a aidés à comprendre pourquoi la passion pour les boissons alcoolisées dégrade les relations familiales.

    Les effets néfastes de l'alcool sur la santé et les relations de couple sont d'ores et déjà bien connus. Toutefois, des biologistes russes et américains se sont penchés sur ce problème sous un autre angle, en essayant de comprendre le mécanisme qui déclenche la détérioration des relations humaines.

    «Nous le savons tous très bien: les couples dans lesquels l'un des membres boit beaucoup se brisent plus souvent que les familles où ce n'est pas le cas. En revanche, si tous les deux consomment de l'alcool, on peut observer un effet opposé. Les familles où les deux partenaires boivent beaucoup se séparent au même rythme que celles où personne ne boit», a expliqué le spécialiste de l'Université d'État de Portland, Andrey Ryabinine, dans un article publié dans la revue Frontiers in Psychiatry.

    Pour avancer dans leurs recherches, M. Ryabinine et son collègue Andrew Walcott ont choisi des souris rousses (Microtus ochrogaster), en les divisant en une dizaine de couples, imitant des familles humaines où l'un des partenaires, ou les deux, boivent.

    Vérifiant par la suite la solidité du couple, les chercheurs ont placé une nouvelle femelle dans la cage et ont observé le comportement du mâle. Il s'est alors révélé que les mâles consommant de l'alcool passaient moins de temps avec leur compagne, faisant plus attention à la nouvelle arrivée.

    En revanche, dans les couples où soit les deux, soit personne, ne consommait d'alcool, les mâles restaient fidèles à leur partenaire.

    D'après les scientifiques, ce changement dans le comportement est provoqué par un changement dans la substance grise qui est responsable du comportement sexuel.

    «Nous avons démontré qu'il existe un mécanisme biologique susceptible d'expliquer pourquoi la consommation d'alcool par l'un des membres de la famille entraîne une séparation et une dégradation des relations. Si ces hypothèses sont confirmées lors des observations sur des êtres humains, nous pourrons ainsi à l'avenir élaborer des méthodes pour sauver des couples qui sont actuellement menacés pas l'alcool», a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Et si n’importe quelle dose d'alcool avait des effets néfastes pour la santé?
    Des scientifiques révèlent le lien entre le manque de sommeil et l'alcoolisme
    Une consommation modérée d’alcool aux effets positifs pour la santé n’existe pas
    Tags:
    chercheurs, science, relations, couple, santé, alcool
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik