Ecoutez Radio Sputnik
    Airlander 10

    Le plus grand aéronef du monde s’écrase au Royaume-Uni (vidéo)

    © AFP 2017 Justin Tallis
    Sci-tech
    URL courte
    24447

    L'Airlander 10, le plus grand aéronef du monde initialement créé pour les Forces armées américaines, s’est disloqué après une chute en Angleterre.

    Le dirigeable hybride de 20 tonnes Airlander 10, considéré comme le plus grand dirigeable du monde, a été sérieusement endommagé samedi lors d’une chute en Angleterre, a annoncé le journal Daily Mail.

    ​L’aéronef s’est détaché de son mât d’amarrage avant de s’écraser sur un champ dans le comté de Bedfordshire. Selon les témoins oculaires cités par le journal, l’Airlander a été percé par des branches d’arbres et a perdu son hélium. Le poste de pilotage d’Airlander 10 a été complètement détruit.

    D’après le journal The Mirror, une femme a été blessée lors de cet incident.

    La police a créé un périmètre de sécurité dans la zone du crash en raison de la fuite d’hélium.

    ​Vendredi, la société britannique Hybrid Air Vehicles (HAV), qui a conçu le dirigeable hybride, avait mené un nouvel essai en vol de l’appareil dont la création avait coûté 100 millions de livres (112,1 millions d’euros).

    ​L’aéronef a été initialement créé pour les Forces armées américaines, mais le projet a été abandonné faute de financement.

    ​Il y a un an, le dirigeable hybride a déjà été victime d’un autre incident le 24 août 2016, lors de son deuxième vol en Angleterre. Il a heurté un pylône au-dessus l'aérodrome de Cardington Airfield, près de Bedford.

    L'Airlander 10 (10 tonnes de capacité de charge) pourrait être classé comme dirigeable mais aussi comme avion. Il est doté d'une enveloppe de 38.000 m³ remplie d'hélium et de quatre moteurs de 325 chevaux chacun. 

    Long de 92 m (l'Airbus A-380 ne fait que 72 mètres), large de 44 m et haut de 26 m, l'énorme appareil surnommé «flying bum» («fessier volant») a effectué son premier vol le 17 août 2016 depuis le hangar de Cardington. Il peut atteindre une vitesse de 148 km/h, transporter 60 passagers et rester en vol pendant deux semaines et cinq jours avec son équipage à bord.

    Lire aussi:

    La Russie progresse rapidement dans la conception d'avions convertibles
    Les autorités d'Okinawa protestent contre les vols d'avions hybrides US Osprey
    Blocus du Qatar: Doha ferme ses usines d’hélium
    Tags:
    crashs, dirigeables, Airlander 10, Hybrid Air Vehicles (HAV), Angleterre, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik