Ecoutez Radio Sputnik
    Un désastre

    Des désastres pourraient faire disparaître des pays entiers, préviennent des scientifiques

    © CC0
    Sci-tech
    URL courte
    19279
    S'abonner

    À l’unisson, plus de 15.000 scientifiques de 184 pays préviennent l’humanité d’un danger imminent: ils signent une lettre ouverte mettant en garde contre les catastrophes les plus graves qui menacent la vie sur Terre. Sputnik a discuté de la question avec l'un des signataires, le climatologue allemand Stefan Rahmstorf.

    La communauté internationale doit déployer davantage d'efforts pour mettre fin aux tendances environnementales négatives, autrement la situation actuelle pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l'humanité, a déclaré à Sputnik Stefan Rahmstorf, professeur à l'Institut d'études sur les changements climatiques de Potsdam (Allemagne).

    Le scientifique met en garde contre des catastrophes de grande ampleur qui pourraient rayer des villes et des îles entières de la carte du monde.

    «Nous sommes témoins d'une hausse du niveau de la mer, qui, si l'on n'y met pas un frein, entraînera à long terme la disparition de villes et de pays côtiers. Il serait tout simplement stupide de foncer à toute allure vers la catastrophe», déclare l'analyste.

    Selon M. Rahmstorf, le premier avertissement climatique est apparu il y a 25 ans, mais depuis lors la tendance ne s'est pas améliorée.

    «Par exemple, dans mon domaine de recherche, le climat, nous pouvons observer une augmentation sérieuse et continue des émissions de dioxyde de carbone, et, par conséquent, une augmentation de la concentration de CO2 dans l'atmosphère, qui est actuellement la plus élevée depuis les trois derniers millions d'années. Tout cela mène par conséquent à une hausse croissante des températures à l'échelle mondiale», a ajouté le chercheur.

    Selon lui, les gouvernements prennent des mesures insuffisantes pour prévenir les changements climatiques et les catastrophes environnementales. De nombreux États donnent des promesses, mais ne les mettent pas en pratique, a affirmé l'analyste.

    Le climatologue s'attend par exemple à ce que le nouveau gouvernement allemand prenne des mesures concrètes qui mèneront à la mise en œuvre de tous les objectifs climatiques.

    «Lorsque nous parlons de climat, il faut d'abord réduire les émissions de gaz à effet de serre à zéro. Le fait que tous les pays, à l'exception des États-Unis, aient compris cela est déjà un succès», a conclu M. Rahmstorf.

    La lettre, intitulée «Avertissement des scientifiques du monde à l'humanité: un deuxième avis», a été publiée dans la revue scientifique BioScience.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    La plus grande raffinerie de France touchée par un important incendie - vidéo, photos
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Tags:
    lettre ouverte, chercheurs, catastrophe naturelle, catastrophe, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik