Sci-tech
URL courte
63211
S'abonner

Au début du mois de novembre, des développeurs de WhatsApp ont ravi ses utilisateurs en leur présentant une nouvelle version de l’application de messagerie, où il était possible de supprimer les messages non seulement sur leur propre dispositif mais sur celui de leur destinataire. Leur joie était prématurée.

La nouvelle fonction de WhatsApp, baptisée Delete for everyone (or Delete for me), s'avère imparfaite. En dépit des déclarations de ses créateurs, les destinataires de messages peuvent les lire même après que leurs expéditeurs les ont supprimés sur leurs appareils, annonce TechWorm citant le blog espagnol populaire Android Jefe.

D'après ce blog, WhatsApp ne supprime pas les messages et leurs destinataires peuvent les retrouver facilement.

Comme le précise la source, ces textes s'accumulent dans le journal de notifications du destinataire.

«Ce que nous avons découvert est que les messages sont stockés dans un fichier de notification d'un système Android. Ainsi, il suffit d'ouvrir le fichier de ces enregistrements pour voir les messages que l'autre personne a supprimés.»

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
Tags:
application, message, WhatsApp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook