Sci-tech
URL courte
0 33
S'abonner

Parmi les facteurs importants qui pourraient entraîner la mortinaissance figure la posture de sommeil dont celle sur le dos serait la plus dangereuse, estiment des chercheurs britanniques.

Des médecins de l'Université de Manchester au Royaume-Uni ont trouvé une relation entre la position du corps de la mère pendant le sommeil et le risque de mortinaissance. L'étude est publiée par l'International Journal of Obstetrics and Gynecology.

Des spécialistes ont mené une enquête auprès de 1 024 femmes, parmi lesquelles 291 avaient perdu leurs enfant au cours du dernier trimestre. Il s'est avéré que la grossesse était 2,3 fois plus souvent interrompue chez celles qui préféraient dormir sur le dos. Les obstétriciens croient que cette posture est responsable de 3,7% des mortinaissances.

Selon les auteurs du rapport, de telles statistiques sont liées au fait que le sommeil sur le dos perturbe la circulation placentaire, raison pour laquelle le fœtus ne recevrait pas assez d'oxygène.

«Vous ne pouvez rien faire avec la posture dans laquelle vous vous trouvez lorsque vous vous réveillez, mais vous pouvez choisir une bonne posture lorsque vous allez vous coucher», estime l'un des auteurs du rapport cité par le portail Science Alert.

Le médecin conseille aux futures mamans de mettre des coussins à leurs côtés afin qu'elles ne se renversent pas sur le dos pendant leur sommeil et surveillent la position du corps pendant les réveils nocturnes.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
grossesse, sommeil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik