Sci-tech
URL courte
6220
S'abonner

Il y a un lien entre le langage corporel et la nationalité de l’interlocuteur, estiment les scientifiques de l’Université linguistique d’État de Moscou, affirmant que les Russes ont une manière bien particulière de s’exprimer …

Intéressés par les différents moyens de communication, des linguistes et des spécialistes en neurophysiologie ont établi le lien étroit qui existe entre la façon de s'exprimer et la nationalité de l'individu.

«Si les Français utilisent un verbe d'action en cours, ils le font le plus souvent avec des gestes brutaux, tandis que s'ils utilisent le passé, ces gestes deviennent plus souples. Nous avons pensé retrouver la même chose en russe, où l'on distingue également les verbes d'action en cours, ou non», explique le spécialiste de l'Université linguistique d'État de Moscou, professeur de l'Université libre d'Amsterdam, Alan Cienki.

Après avoir analysé le comportement des individus lors du processus de communication, les chercheurs ont été obligés de constater que le résultat était bien différent de celui auquel ils s'attendaient initialement.

«Il s'est avéré que les Russes s'expriment de manière presque identique, en préférant les gestes plus brutaux, quelle que soit la forme du verbe. En allemand, la situation est également ambiguë», a précisé M.Cienki.

En revanche, les observations ont démontré que l'apprentissage des langues étrangères fait que les étudiants adoptent les habitudes, et y compris le langage corporel, des habitants du pays dont ils apprennent la langue.

Pour le moment, les scientifiques ne sont pas prêts à répondre pleinement à cette question.

«Il parait que de telles différences dans le langage corporel sont liées à des facteurs connectés avec la formation de telle ou telle image auprès de personnes parlant différentes langues. Cela concerne, entre autre, la signification grammaticale abstraite, la signification lexicale et des facteurs de logique», a-t-il conclu.

D'après Alan Cienki et ses collègues, cette découverte aurait une signification pratique. La création de robots s'exprimant conformément à la nationalité demandée faciliterait l'apprentissage des langues étrangères et favoriserait la meilleure assimilation dans les sociétés où cette langue est pratiquée.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
chercheurs, science, geste, linguistique, apprentissage, langues étrangères
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook