Ecoutez Radio Sputnik
    Une tarte

    Règle des 5 secondes: que risquez-vous à manger une gourmandise qui est tombée par terre?

    CC BY 2.0 / Photo and Share CC / 욕망 시리즈 - eat
    Sci-tech
    URL courte
    5130

    Bien qu'il soit difficile de tracer les origines de la règle inquiétante et rassurante à la fois qui autorise à manger un aliment qui passe moins de cinq secondes sur le sol, il est tout de même possible de consulter les études en la matière pour mieux comprendre ce qui se passe vraiment avec l'aliment pendant cette période et après.

    Les célèbres cinq secondes sont-elles vraiment cette ligne de démarcation entre la nourriture comestible et le poison? Sputnik vous invite à faire une promenade scientifique, car l'affaire semble plus compliquée qu'il n'y paraît. La réponse dépend en fait de plusieurs facteurs, notamment du nombre de bactéries qui parviennent à grimper sur le morceau de pain, de fromage, de fruit qu'on a laissé tomber, de la texture de la surface et du niveau de la saleté. 

    Femmes vs hommes: attitude en chiffres

    Alors qu'il est dur de retrouver les origines de cette règle, une étude réalisée en 2003 a permis d'établir deux constats: primo, 70% des femmes et 56% des hommes sondés ont dit connaître cette règle. Secundo, il s'est avéré que les femmes mangent plus souvent les morceaux tombés sur le sol que les hommes, indique dans son article le professeur de l'Université de Clemson (en Caroline du Sud), Paul Dawson.

    Temps vs surface

    Au cours de la toute première étude datant de 2003, des oursons en gélatine et des biscuits ont été placés sur un carrelage badigeonné à l'avance de bactéries, mais le nombre exact de bactéries qui se sont accrochées aux sucreries n'était pas précisé.

    En 2007, l'Université de Clemson s'est donnée pour tâche de clarifier comment la durée du «séjour» de l'aliment par terre influençait le nombre de bactéries qui s'y attaquaient. Des chercheurs ont répandu sur trois types de surface, des carreaux, un tapis et un plancher en bois, des salmonelles. Cinq minutes plus tard, un peu de bolognaise ou de pain ont été placé sur la zone «contaminée».

    Le nombre de bactéries s'est avéré ne pas en dépendre du temps que la nourriture était restée par terre, quelques secondes ou une minute. Ce qui était important, c'était la quantité de bactéries sur le plancher qui diminuait au fil du temps.

    Types de surface

    Les tapis se sont révélés un endroit un peu meilleur pour les produits tombés, comparativement aux carreaux ou à la surface en bois. Précisément, moins de 1% de bactéries du tapis se sont retrouvées sur l'aliment, puis 48% et 70% des bactéries du carrelage et du bois respectivement.

    Tout de même, peut-on manger les produits tombés par terre ou non?

    La question principale persiste. Du point de vue de la salubrité, si vous avez des millions ou plus de cellules sur la surface, 0,1% est suffisant pour vous rendre malade. Heureusement, toute bactérie sur cette nourriture ne vous rendrait probablement pas malade, car nos intestins sont capables de combattre avec succès la plupart des microbes, affirme Eureka Lab.

    Globalement, les microbes sont toutefois partout et n'attendent pas du tout à ce que votre gourmandise préférée glisse dans vos mains. Dans une vidéo, Eureka Lab mène une expérience et conclut: les bactéries grimpent sur l'aliment indépendamment du fait que vous avez respecté la règle ou non, que vous avez nettoyé le plancher d'avance ou non. Donc, à vous d'évaluer les risques.

    Lire aussi:

    Pourquoi est-il dangereux d’utiliser des séchoirs à main?
    Les résultats du premier recensement de microbes à bord de l'ISS ont étonné les chercheurs
    Avoir des animaux domestiques est bon pour la santé de vos enfants!
    Tags:
    produits alimentaires, étude, expérience, chercheurs, nourriture, science, danger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik