Ecoutez Radio Sputnik
    Un chirurgien

    Première mondiale: un genou métallique imprimé en 3D implanté à un homme de 84 ans

    CC BY 2.0 / US Army Africa / 170208-A-IO170-071
    Sci-tech
    URL courte
    240

    Les chirurgiens chinois ont réalisé une opération révolutionnaire en utilisant une prothèse en métal imprimée en 3D. Le patient, un homme de 84 ans, a pu faire quelques mouvements simples le jour même de l'opération!

    Zhang Jingui, un Chinois de 84 ans, s'est fait implanter une prothèse au genou en tantale poreux conçue par impression 3D, devenant le premier homme sur la Terre à subir une telle opération, a annoncé la Radio Chine Internationale.

    ​Selon les chirurgiens de l’hôpital du Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, qui ont réalisé cette opération inédite, tout s’est bien passé. L’homme a pu faire quelques mouvements le jour même de l’opération et pourra quitter l’hôpital dans quatre ou cinq jours.

    Le tantale, un métal rare, peut servir à fabriquer des implants dentaires et chirurgicaux. Mais on utilise plus souvent l’alliage de titane dont le point de fusion est moins élevé (1668°C contre 3020° pour le tantale) ce qui le rend plus accessible pour les imprimantes 3D pour métal actuellement disponibles. Cependant, le tantale offre une meilleure biocompatibilité que le titane.

    Les chercheurs chinois ont créé un tantale poreux baptisé métal trabéculaire pour résoudre ce problème technique. La taille des pores du métal trabéculaire rend ce matériau très bon pour la croissance osseuse. En outre, le métal trabéculaire a une nature élastique qui facilite le remodelage osseux.

    Les plaques de tantale sont créées sur mesure pour chaque patient grâce à une conception assistée par ordinateur et à une technologie d'impression 3D.

    Le journal South China Morning Post avait précédemment annoncé qu’un robot-dentiste était parvenu à poser deux implants dentaires imprimés en 3D dans la bouche d’une patiente sans assistance. Les implants ont été posés en suivant les standards requis pour ce genre d’opération, à savoir une marge d’erreur de 0,2 à 0,3 mm.

    Le but de l’opération effectuée le 16 septembre à Xi’an, chef-lieu de la province chinoise du Shaanxi (Chine), était d’éviter les erreurs humaines et de faire face à la pénurie de dentistes en Chine. 


    Lire aussi:

    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    La promenade du chien tourne au drame en Isère
    Tags:
    impression 3D, chirurgie, titane, tantale, hôpital, implant, Chongqing, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik