Ecoutez Radio Sputnik
    Des muscles

    Inspirés de l'origami, ces muscles artificiels soulèvent 1.000 fois leur propre masse

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    280

    Ces muscles artificiels, dont la technologie s'inspire de l'origami, pourraient s'avérer utiles à l'avenir, dans de nombreux domaines de la vie humaine.

    Des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de Harvard ont élaboré des muscles artificiels capables de supporter 1.000 fois leur propre masse, le tout inspiré par la technique de l'origami. Leur recherche a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

    «Ce que nous voulons des robots souples, sûrs et dociles, dotés de force et qui possèdent les propriétés accessibles aux systèmes rigides», déclare Daniela Rus, qui travaille au laboratoire d’informatique et l’intelligence artificielle du MIT citée par le Los Angeles Times.

    Afin d'obtenir une force suffisante en utilisant des structures souples, les scientifiques les ont pliées plusieurs fois comme des origamis. Une fois la structure pliée, elle a été recouverte d'une pellicule de «peau» polymérique remplie d'air ou de liquide. Après en avoir retiré l’eau ou l’air à l'aide d'une pompe, la structure souple s’est contractée le long des lignes, sur lesquelles celle était pliée auparavant.

    Des tels muscles pourraient être programmés pour effectuer des actions diverses: attraper, soulever et faire tourner des objets, ainsi que se déplacer dans des directions différentes.

    Selon les scientifiques, ces muscles artificiels sont capables de générer une force par unité de superficie qui est de 6 fois plus grande que ldes muscles des mammifères.

    Notons que dans le futur cette invention pourrait être utilisée à la fois dans la médicine, par exemple, dans l'élaboration de prothèses, et dans le domaine de la construction spatiale.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Tags:
    prothèse, robot, origami, Los Angeles Times, Université Harvard, Massachusetts Institute of Technology (MIT), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik