Ecoutez Radio Sputnik
    Ross 128b, une nouvelle planète susceptible d'héberger de la vie?

    Ross 128b, une nouvelle planète susceptible d'héberger de la vie?

    © NASA
    Sci-tech
    URL courte
    0 61

    Des milliers d'exoplanètes ont été détectées à ce jour, mais seulement une cinquantaine d’entre elles sont considérées comme potentiellement habitables. Ross 128b vient de s'ajouter à la liste des candidates pour la recherche de signes de vie au-delà du système solaire. Sputnik s’en est entretenu avec un astrophysicien argentin.

    L'exoplanète nommée Ross 128b a été découverte autour d'une étoile de la constellation de la Vierge, située à seulement 11 années-lumière de notre Système Solaire (une année lumière équivaut à 9.460 milliards de km), a rappelé à Sputnik Rodrigo Diaz, chercheur à l'Institut d'astronomie et de physique de l'Espace (IAFE) de Buenos Aires.

    «Elle est un peu plus faible et petite que le soleil. […] La température à sa surface permet de supposer la présence d'eau à l'état liquide indispensable à la vie telle qu'on la connaît», a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que pour passer des suppositions à des affirmations, il fallait étudier plus à fond l'atmosphère. Ensuite, il restera à définir si cette atmosphère contient des traces de dioxygène, d'eau ou de méthane, étroitement liées à la vie.

    «Aussi, attend-on avec impatience la mise en service du Télescope géant européen E-ELT (European Extremely Large Telescope) de l'Observatoire européen austral (ESO) en construction au Chili», a poursuivi M.Diaz.

    Selon ce dernier, ce nouvel instrument permettra d'étudier plus précisément Ross 128b, de découvrir si elle possède bel et bien une atmosphère et si la densité de cette dernière est suffisante pour protéger la planète de son étoile (notamment de ses rayons X).

    Selon les spécialistes, Ross 128b est susceptible d'héberger des signes de vie, car elle a une masse similaire à celle de la Terre (1.35 fois plus massive) et «sa température de surface pourrait également être proche de celle de la Terre».

    Ross 128b est l'exo-Terre (exoplanète dont la masse est proche de celle de la Terre ndlr), tempérée la plus proche de nous, après Proxima b. L'annonce de sa découverte avait fait grand bruit en août 2016. Détectée par le spectrographe HARPS, installé sur le télescope de 3,6 mètres de l'ESO au Chili, la planète orbite autour d'une étoile naine (Ross 128) en 9,9 jours.

    Toujours est-il que la présence d'une atmosphère représente «la grande inconnue pour toutes les exo-Terres détectées pour le moment.

    Lire aussi:

    La Russie et l’UE peuvent-elles mettre fin au dollar roi?
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    eau, vie, atmosphère, exoplanète, planète, spectrographe HARPS, E-ELT (European Extremely Large Telescope), Sputnik, Observatoire européen austral (ESO), Institut d'astronomie et de physique de l'Espace (IAFE) de Buenos Aires, Rodrigo Diaz, Brésil, Buenos Aires, Chili
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik