Ecoutez Radio Sputnik
    Older couple

    Un lien entre la vie en couple et la démence révélé

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    4142

    Ceux qui vivent en couple sont moins souvent atteints de démence, affirment les spécialistes du collège universitaire de Londres.

    S'intéressant aux problèmes de la démence et les facteurs qui sont susceptibles de développer cette maladie, les scientifiques britanniques du collège universitaire de Londres se sont penchés sur l'étude du lien entre la démence et la vie privée des individus.

    Après avoir analysé des données sur presque 800.000 européens, américains et asiatiques, les spécialistes ont conclu que ceux qui n'étaient pas en couple étaient plus fréquemment sujet à la démence.

    Ainsi, le risque de démence est plus élevé de 42% chez les personnes célibataires par rapport à celles qui sont mariées. Dans le même temps, les personnes veuves ont 20% de risques supplémentaires d'être touchées par cette maladie par rapport à celles qui sont en couple.

    Les experts supposent que ce lien pourrait être expliqué par le fait que le couple mène une vie plus active. De plus, comme le soulignent les chercheurs, les personnes mariées essaient de manger équilibré et de ne pas abuser d'habitudes néfastes pour la santé.

    Se souciant de son compagnon, le mari ou la femme prend soin de son partenaire et lui accorde un soutien moral ce qui, à son tour, a des effets positifs sur le fonctionnement de son système nerveux et de son cerveau.

    Lire aussi:

    Un incident entre un avion américain et un Su-30 vénézuélien au-dessus des Caraïbes – vidéos
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Tags:
    démence, chercheurs, science, santé, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik