Ecoutez Radio Sputnik
    Voyager 1

    Les moteurs de Voyager 1 se mettent en marche après 37 ans de repos

    NASA/JPL/Caltech
    Sci-tech
    URL courte
    17256

    Les ingénieurs de la NASA ont réussi à démarrer les moteurs de la sonde spatiale Voyager 1, inutilisés depuis 1980, a indiqué l’agence sur son site Internet.

    Voyager 1, une sonde spatiale de la NASA lancée en 1977 pour étudier des planètes externes au Système solaire qui n'avaient jusque-là été observées qu'au moyen de télescopes terrestres, a de nouveau fait résonner le bruit de ses moteurs.

    Les ingénieurs de l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA) sont parvenus à démarrer les moteurs de Voyager 1, à l'arrêt depuis 1980, lit-on sur son site internet.

    En 2014 les experts de la NASA ont commencé à remarquer une diminution de l'efficacité des moteurs principaux: il fallait plus d'énergie pour faire fonctionner l'appareil dans l'espace.

    Il a été décidé de remettre au travail les moteurs responsables de la correction de la trajectoire, qui avaient été utilisés pour la dernière fois lors du vol de Voyager 1 au-delà de Jupiter, de Saturne et de leurs satellites. Pour ce faire, les spécialistes ont dû apprendre à utiliser un logiciel ancien et un langage de programmation démodé. Les moteurs ont été mis en route le 28 novembre, le signal de la réussite de l'inclusion a été reçu 19h30 plus tard.

    «Grâce à ces moteurs, qui fonctionnent toujours après 37 ans sans utilisation, la durée de vie de Voyager 1 peut être prolongée de 2 à 3 ans», explique une responsable de la NASA.

    L'objectif principal de Voyager 1 à l'époque était de collecter des données sur les systèmes de Jupiter et de Saturne avec une emphase particulière sur la lune principale de cette dernière, Titan. Voyager 1 est, avec sa sonde jumelle, à l'origine d'un grand nombre de découvertes dans le Système solaire, remettant parfois en cause ou affinant les théories existantes. Elle est, à ce titre, l'une des missions spatiales les plus fructueuses de l'agence spatiale américaine.

    Lire aussi:

    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    moteur, sonde spatiale, espace, Voyager-1, NASA, Système solaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik