Ecoutez Radio Sputnik
    Pigeon

    Les pigeons comprennent les bases de la théorie de la relativité d'Einstein

    CC BY-SA 2.0 / Quinn Dombrowski / Pigeon
    Sci-tech
    URL courte
    3100
    S'abonner

    Les pigeons comprennent les notions de temps et d'espace et savent s'en servir pour résoudre des problèmes, selon la revue Current Biology.

    Une nouvelle étude sur les oiseaux vient de révéler que les pigeons ont une notion des concepts abstraits de temps et d'espace et savent s'en servir pour résoudre des problèmes, d'après un article publié par la revue Current Biology.

    «Chaque nouvelle expérience vient prouver que les oiseaux ne cèdent presque en rien aux hommes et aux autres primates en matière de présence d'esprit […] Par exemple, les pigeons savent résoudre des problèmes qui demandent de comprendre les notions de temps et d'espace», indique Edward Wasserman de l'Université de l'Iowa.

    Pendant longtemps, chacun a pensé qu'il donnait «à bouffer à des pigeons idiots». Ce n'est qu'en 2011 que les chercheurs ont appris que ces oiseaux pouvaient distinguer les chiffres de 1 à 9. L'année dernière, ils ont su que les pigeons faisaient très bien la différence entre des mots réels et du charabia.

    Edward Wasserman et ses collègues ont découvert que les pigeons ne cédaient en rien aux «Einstein» du monde des oiseaux ni aux primates dans un autre domaine: ils comprennent les notions de temps et d'espace, deux éléments clés de la théorie de la relativité du grand Einstein. Ce qui est d'autant plus étonnant parce que les pigeons ne possèdent pas dans leur cerveau, à l'inverse de l'homme et des primates, la zone qui permet de comprendre instinctivement que nous vivons dans un monde tridimensionnel et de préciser «automatiquement» la situation d'un corps, ainsi que la direction et la vitesse de son mouvement.

    Ces conclusions ont été faites à l'issue d'une expérience pendant laquelle les chercheurs ont soumis aux pigeons l'un des problèmes les plus compliqués pour le monde animal: l'évaluation approximative du temps pendant lequel ils ont observé un objet concret ou l'évaluation de ses dimensions.

    Ils leur ont montré sur un écran d'ordinateur plusieurs lignes de différentes longueurs que les oiseaux observaient pendant 2 ou 8 secondes. Après quoi ils devaient appuyer sur une touche. Si le temps ou la longueur étaient calculés correctement, ils recevaient à manger. Par la suite, les chercheurs ont commencé à changer la longueur des lignes ou le temps de leur apparition sur l'écran.

    Il s'est avéré que les pigeons comprenaient les notions de temps et d'espace. Même leurs erreurs ressemblaient à celles commises dans ce genre de tests par les hommes ou les chimpanzés.

    Tags:
    primates, chimpanzé, temps, pigeon, espace, L'Université de l’Iowa, Albert Einstein, Iowa, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik