Ecoutez Radio Sputnik

    Le rover Opportunity transmet les premières photos après sa 8e hibernation martienne

    © Photo. NASA/JPL-Caltech
    Sci-tech
    URL courte
    0 34

    Après une période d’hibernation, le rover martien Opportunity a repris le service et a déjà pris quelques photos de la planète.

    Le rover Opportunity, qui fonctionne sur Mars depuis janvier 2004, a survécu avec succès à son 8e hiver à la surface de la planète rouge et a célébré cet événement en prenant de nouvelles photos panoramiques de la crête du cratère Endeavour, signale la NASA.

    «Nous étions préoccupés car les panneaux solaires du rover auraient pu se couvrir de poussière cette année comme lors des pires hivers sur Mars. Cela n’est jamais arrivé, au contraire, des vents comme il y a deux ans ont soufflé une partie de la poussière et ont nettoyé les panneaux solaires. Si cela continue à l’avenir, Opportunity survivrait non seulement à l’hiver, mais aussi à une «grande» tempête prochaine, qui pourrait se produire en 2018», a déclaré Jennifer Herman du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, aux États-Unis.

    D’après Mme Herman, contrairement au rover Curiosity doté de générateurs thermiques à isotopes, la seule source de chaleur et d’énergie à bord d’Opportunity sont ses panneaux solaires, dont l’efficacité de fonctionnement baisse considérablement avec l’arrivée de l’hiver et de l’automne pour deux raisons.

    En dehors de la distance croissante entre le Soleil et Mars, ce sont des tempêtes de poussière, commençant à la fin de l’automne martien et se poursuivant pendant presque tout l’hiver, qui rendent la vie du rover difficile. Ces tempêtes couvrent les panneaux d’une grande quantité de sable, ce qui réduit encore son efficacité.

    Les ingénieurs de la NASA ont trouvé une astuce pour éviter cette situation dangereuse, en arrêtant le rover chaque hiver et automne et en penchant ses panneaux solaires de façon à qu’ils reçoivent une quantité maximale de lumière et que le sable ne s’accumule sur eux. Avec des collines raides, cela permet à Opportunity de poursuivre ses mouvements sur Mars et ses études sur la surface de la planète même pendant l’hibernation.

    La première photo d'Opportunity après l'hibernation
    © NASA. JPL-Caltech/Cornell Univ./Arizona State Univ
    La première photo d'Opportunity après l'hibernation

    Actuellement, Opportunity se trouve sur la crête du cratère Endeavour à la limite de la vallée de Persévérance, où, selon les images satellite, repose de l’argile et d’autres roches formées en présence d’eau. Après la fin de l’hiver martien, il s’avancera en profondeur dans la vallée pour étudier d’autres traces des mouvements des fleuves et ruisseaux martiens.

    Il y a trois ans, Opportunity a déjà montré que de l’eau avait vraiment existé à la surface de Mars sous forme liquide en confirmant les données reçues par le rover Curiosity en 2012.

    Pour le moment, l’ancien rover vit sa 52e «vie», initialement les spécialistes de la NASA prévoyaient que le rover fonctionnerait trois mois seulement, mais d’année en année il ne cesse d’établir de nouveaux records. Actuellement, Opportunity est toujours en excellent état et sa capacité de travail après un reformatage récent est meilleure.

    Lire aussi:

    La NASA présente un «Batmobile» pour l’exploration de Mars
    Un objet mystérieux qui ressemble à une caisse enregistreuse retrouvé sur Mars
    Les Égyptiens étaient-ils les premiers à mettre le pied sur Mars?
    Tags:
    hibernation, rover martien, Curiosity, Opportunity, Jet Propulsion Laboratory (JPL), NASA, Soleil, Pasadena, Mars, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik