Ecoutez Radio Sputnik
    Fin du monde

    La fin du monde est proche? Des astronomes indiens l’assurent

    CC0 / Mysticsartdesign
    Sci-tech
    URL courte
    8020106

    À mesure que Noël approche, on voit se multiplier les prévisions de fin du monde. Ainsi, des astronomes indiens assurent qu’une maladie mortelle d’origine spatiale tuera l’humanité tout entière en quelques jours.

    Des astronomes indiens prédisent la prochaine disparition de la vie sur la planète Terre. Ils auraient détecté un objet spatial qui acheminerait sur Terre un virus qui causera la mort de l'humanité.

    La revue Science a annoncé que selon une étude de chercheurs indiens, la vie sur Terre devrait disparaitre dans une quinzaine de jours.

    Les astronomes de New Delhi ont récemment détecté un objet spatial qui ne figure pas dans les bases de données de la NASA. Ils ont supposé que cet objet abritait un virus qui tuera l'humanité. Selon eux, la vitesse de propagation de ce virus est extrêmement élevée, au point que la fin du monde devrait survenir bien vite, dès le 23 décembre.

    Les chercheurs n'expliquent ni la source du virus, ni comment l'objet spatial en question atteindra la Terre.

    En août dernier, des astrologues ont une nouvelle fois prédit Armageddon, mais la planète a survécu. Maintenant ils parlent du 21 décembre prochain, jour où la mystérieuse planète Nibiru devrait entrer en collision avec la Terre.

    La même date de la fin du monde serait prédite par les Maya. En réalité, la fin des temps la plus sérieuse (selon la réaction de l'humanité) devait avoir lieu le 21 décembre 2012, mais des chercheurs étrangers affirment que le calendrier maya a été interprété incorrectement. Selon des données actualisées, le jugement dernier devrait avoir lieu 10 jours avant l'arrivée de 2018.

    Lire aussi:

    La menace viendrait du ciel! Les catastrophes qui menacent l’humanité
    La fin du monde aura-t-elle lieu le 19 août 2017? Prédictions de sainte Matrone et Vanga
    Le lanceur Soyouz-2.1v décolle avec un satellite militaire russe
    Tags:
    virus, apocalypse, Nibiru, New Delhi
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik