Ecoutez Radio Sputnik
    arbre de Noël

    «Syndrome de l’arbre de Noël»: le sapin vous est-il contre-indiqué?

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    Ekaterina Yanson
    393

    Rhume, crises d'asthme et même des maux à la poitrine peuvent être causés tout simplement par un sapin de Noël installé dans votre salle de séjour. Sputnik vous propose de faire un tour des conclusions scientifiques sur ce sujet.

    Si vous attrapez un rhume inattendu à la veille de Noël, il ne faut probablement pas blâmer les intempéries et les chutes de neige. Le sapin de Noël naturel, apprécié tant par les enfants que par les adultes, peut avoir un impact plutôt négatif sur les organismes trop délicats.

    Symptômes

    Baptisé le «syndrome de l'arbre de Noël», le malaise s'avère plus sérieux qu'il ne le semble. Existant en versions légère et grave, le syndrome peut se manifester par des signes traditionnels de l'allergie tels que de la toux, des éternuements, des essoufflements, une conjonctivite, des yeux larmoyants, de la fatigue, ainsi que des douleurs à la poitrine. Les adultes, les enfants et les bébés peuvent être en proie à des malaises.

    «Pendant plusieurs années où je travaillais, j'ai vu jusqu'à 10 enfants à la veille de Noël qui devaient être emmenés dans la salle d'urgences à cause d'une crise d'asthme», s'est rappelée Lawrence Kurlandsky, allergologue et pneumologue.

    Qu'est-ce qui cause un malaise?

    Ayant analysé les aiguilles et l'écorce de pin, Kurlandsky et ses collègues de l'Université médicale de Syracuse, dans l'État de New York, ont déterminé qu'il existait 53 types de moisissure (sur 26 échantillons examinés). La plupart des moisissures se sont révélées des allergènes et étaient donc capables de provoquer une telle réponse chez l'homme. En cela, plus l'arbre de Noël est abrité chez vous, plus la moisissure se répand sur le conifère.

    De même, une allergie peut aussi démarrer en raison des «produits chimiques ajoutés pour la conservation du sapin», selon le docteur Nhân Pham-Thi, chef de service de l'Unité d'allergologie et de médecine environnementale de l'Institut Pasteur, cité par Le Figaro.

    Une autre étude a d'ailleurs enregistré une hausse de la quantité de spores au mètre cube à l'issue d'une expérience lors de laquelle une équipe de chercheurs a examiné l'air dans une maison sur une période de deux semaines. Ainsi, le nombre de spores a augmenté de 800 au premier jour à 5.000 au 14e.

    Dans une interview à L'Express, le médecin britannique Andy Whittamore pointe que la moisissure est présente souvent à la maison, mais les gens ne se rendent pas compte, pour la plupart, du fait que la moisissure pousse aussi naturellement sur les arbres de Noël. De surcroît, les hautes températures constituent un environnement encore plus favorable pour elle. Capable, dans certains cas, de provoquer des crises d'asthme mortelles, signale l'organisation Asthma UK.

    D'après un sondage réalisé par l'entreprise productrice des médicaments contre l'allergie Prevalin Allergy, un tiers des Britanniques souffrent de symptômes fiévreux en cette saison.

    Quid des tiques dans les aiguilles?

    Tandis que certains craignent les tiques potentiellement présents sur l'arbre de Noël, Jim Dill, spécialiste en organismes nuisibles de l'Université du Maine, assure qu'ils ne passent pas l'hiver sur les sapins. Dans un environnement où la température tombe au-dessous de zéro pendant la nuit, les tiques ne pourraient pas survivre et, de plus, ils ne vivent pas là où les arbres de Noël sont cultivés.

    Sapins artificiels vs naturels

    Les sapins de Noël naturels sont plus bénéfiques pour la santé humaine que ceux faits d'éléments artificiels, indique Birgitta Gatersleben, psychologue environnementale de l'Université de Surrey. L'arbre naturel dans la pièce crée une sorte d'ambiance naturelle et aide à se débarrasser du stress.

    En outre, les sapins artificiels stockés improprement peuvent accumuler de la poussière en quantités importantes, des spores de moisissure et d'autres éléments irritants. Sans parler du fait que certains matériaux utilisés pour fabriquer des arbres de Noël artificiels pourraient provoquer des allergies chez les personnes particulièrement sensibles.

    Globalement, au fil du temps, les médecins ont souvent recouru à des remèdes à partir de presque toutes les substances naturelles imaginables et le pin s'avère aussi avoir un potentiel thérapeutique, surtout son écorce. Ce potentiel est dû au pycnogénol qui est efficace dans la lutte contre une diversité de maladies, dont la thrombose, l'infertilité et la démence.

    Lire aussi:

    Une tonne de bananes pour faire un sapin de Noël!
    Ces incroyables arbres de Noël qui sortent de l’ordinaire
    Quand le Père Noël nous fait part des lettres qu'il reçoit
    Tags:
    état de santé, études, allergie, sapin de Noël, chercheurs, science, santé, Noël, Royaume-Uni, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik