Sci-tech
URL courte
9306
S'abonner

Si nous dormons mal, notre organisme dysfonctionne inévitablement, c'est presque une lapalissade de l'affirmer. La question étant toute de même d'importance, des scientifiques nous expliquent comment calculer la meilleure heure pour aller nous coucher.

Dans le monde d'abondance qui est le nôtre, il est un bien qui nous manque cruellement: un sommeil réparateur, qui reste un des plus grands rêves de l'homme. Des chercheurs britanniques de la National Sleep Foundation rappellent qu'un individu âgé de 26 à 64 ans a besoin de sept à neuf heures de sommeil chaque nuit et précisent surtout à quelle heure il faut s'abandonner aux bras de Morphée.

Dans leur étude, ils insistent sur une des conditions pour bien dormir bien: connaître ses cycles du sommeil. En effet, si l'on se réveille au milieu d'un cycle, on est grincheux et fatigué toute la journée. Par conséquent, il faut essayer de dormir jusqu'au bout du cinquième ou sixième cycle et garder à l'esprit avant de se coucher que chacun dure environ 90 minutes.

Ainsi, si l'on doit se lever à 6h30 du matin, il faut se coucher à 21h15 ou 22h45 pour obtenir un bon résultat. Si l'heure à laquelle votre réveil vous tirera de votre sommeil est 7h00, l'heure d'aller au lit glisse vers 21h45 ou 23h15. Ce calculateur de sommeil vous facilitera les calculs.

Selon certaines statistiques, 39% des Anglais ont un sommeil perturbé. Comment faire si l'on se réveille en pleine nuit et qu'on ne parvient pas à s'endormir? Des scientifiques de Harvard assurent qu'il y a une chose à ne surtout pas faire: consulter son smartphone pour tuer le temps. En fait, la lumière bleue émise par le portable perturbe les cycles du sommeil. Donc, sauf urgence, la nuit, oubliez autant que possible que vous avez un portable.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
étude, chercheurs, santé, sommeil, Harvard, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook