Ecoutez Radio Sputnik
    Deux manchots antipodes à Dunedin, en Nouvelle-Zélande

    Des manchots géants auraient-ils côtoyé les dinosaures?

    CC BY-SA 4.0 / Kikichugirl / Two yellow-eyed penguins
    Sci-tech
    URL courte
    0 50

    L’époque des dinosaures et la suivante auront été celles des géants! Même les manchots étaient alors beaucoup plus grands qu’aujourd’hui! En témoignent les restes d’un spécimen monstre découverts en Nouvelle-Zélande.

    Les paléontologues ont retrouvé les restes fossilisés d’un manchot d’une espèce inconnue, haut de près de 2 mètres et qui pesait environ 100 kg, dans la région néozélandaise d'Otago, dans le sud-est de l'Île du Sud, a annoncé le magazine Nature.

    ​L’oiseau surnommé Kumimanu biceae, l’«oiseau-monstre mythique» en langue maori, a vécu il y a 60 millions d’années, à l’époque géologique du Paléocène qui a suivi celle des dinosaures.

    ​A côté du kumimanu, le manchot empereur, le plus grand représentant de la famille d’oiseaux marins vivant à ce jour sur la Terre ferait pâle figure. Il ne fait que 1,2 mètre pour 40 kg au maximum.

    ​«La découverte d’un si grand manchot à l’époque du Paléocène indique que ces oiseaux sont devenus géants presque immédiatement après que leurs ancêtres ont commencé à vivre dans l’eau et qu’ils ont renoncé à leur capacité de voler», ont déclaré Alan Tennyson, chercheur du Musée de Nouvelle-Zélande à Wellington, et ses collègues dans leur article.

    Ces 50 dernières années, les chercheurs ont fait plusieurs dizaines de découvertes en Nouvelle-Zélande, en Australie et sur d’autres archipels et îles méridionales, qui permettent de réécrire la théorie actuelle de l’évolution des manchots. 

    Le manchot Kairuku grebneffi (Kairuku signifie «plongeur qui revient avec de la nourriture» en maori), était haut de 1,30 m et pesait environ 60 kg. Cet oiseau, qui arpentait les glaces il y a 27 millions d’années, était jusqu’à très récemment considéré comme le plus grand manchot connu. Deux autres fossiles de manchots géants baptisés waipara et waimanu avaient déjà été découverts en Nouvelle-Zélande. Âgés de 61 millions d'années, ils étaient un peu plus petits que kumimanu. 

    Les ossements fossiles de ces oiseaux sont morphologiquement très différents ce qui permet de supposer qu’ils auraient eu un ancêtre commun quelques millions d’années plus tôt, à l’époque des dinosaures.

    Les premiers manchots étaient tous très grands, tant pendant les époques géologiques froides que chaudes. Mais leur taille s’est ensuite réduite et les conditions climatiques n’y seraient pour rien.

    Les scientifiques estiment que les espèces des oiseaux marins ont perdu en diversité et en taille en raison de la concurrence avec les premières baleines, phoques et autres mammifères marins apparus il y a 30 ou 20 millions d’années. 

    Lire aussi:

    Signal d’alarme: les manchots de Nouvelle-Zélande pourraient disparaître d’ici 2060
    Netanyahou persuadé que les manchots sont des partisans enthousiastes d'Israël
    «C’est quoi ça?»: des manchots intéressés par une caméra font des selfies adorables
    Tags:
    dinosaures, science, manchots, Nouvelle-Zélande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik