Sci-tech
URL courte
0 210
S'abonner

Une société américaine a publié une vidéo d’un essai réussi de la fusée à usages multiples New Shepard 3 conçue pour permettre à des touristes fortunés de réaliser des vols suborbitaux.

Le président de la société Blue Origin, Jeff Bezos, a publié sur Twitter la vidéo des premiers essais de la fusée réutilisable New Shepard 3 qui ont eu lieu le 12 décembre dans l’Etat américain du Texas.

Le lanceur New Shepard 3 a effectué un atterrissage vertical à l’aide de ses moteurs, alors que la capsule dans laquelle se trouvait un mannequin a réalisé son atterrissage en étant freinée par des parachutes.

Il s’agit d’une version modernisée de la capsule: son isolation thermique est supérieure à celle de la version précédente et elle est équipée de hublots.

En 2015 et 2016, les cinq essais de New Shepard 2, également composé d’un lanceur et d’une capsule, avaient été couronnés de succès.

En 2018, Blue Origin prévoit d’envoyer un homme dans l’espace à bord d’une capsule propulsée par le lanceur New Shepard 4.

La capsule est prévue pour 6 personnes. Les vols dureront 11 minutes, dont 4 en apesanteur.

La société Blue Origin développe également un moteur alimenté au méthane BE-4 pour les lanceurs de charges lourdes New Glenn, fabriqués aussi par la société de Bezos, et Vulcan. Celui-ci doit remplacer l’Atlas V, ou RD-180, moteur russe alimenté au kérosène.

Lire aussi:

Le gouvernement peut-il encore justifier un nouveau tour de vis alors que la vaccination progresse?
Macron «emprisonné» par des colliers de fleurs en Polynésie, puis détourné sur les réseaux sociaux – images
Rachida Dati mise en examen pour corruption passive dans l'affaire Renault-Nissan
«D'où ça sort que 20% décident du sort de 80%?»: l’exaspération contre les «antivax» monte d’un cran
Tags:
lanceur, apesanteur, essais, atterrissage, fusée, espace, Atlas V, RD-180 (moteur à réaction), Twitter, Inc, Blue Origin, Jeff Bezos, Texas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook