Ecoutez Radio Sputnik
    une aurore boréale

    Un des plus beaux phénomènes de notre planète dévoile ses secrets

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    0 90

    Les aurores polaires, caractérisées par des voiles colorés à couper le souffle, gardaient encore jusqu’à présent de nombreux mystères. Comme celui de la «naissance» des particules responsables de leur apparition. Une équipe internationale de chercheurs affirme avoir réussi à se débrouiller cette «affaire».

    Des physiciens de l'Université du Colorado, à Boulder, ont pu établir comment les flux d'électrons, qui causent les aurores polaires, se forment. D'après eux, leur apparition est due à l'interaction des rayons cosmiques avec des atomes dans la haute atmosphère de notre planète, ce qui «arrache» les neutrons de ces derniers, relate la revue scientifique Nature.

    «Nous sommes parvenus à enregistrer la naissance de ces électrons de haute énergie près des limites intérieures de la ceinture de radiations de Van Allen. Nous avons percé le mystère sur lequel les physiciens se cassent les dents depuis presque 60 ans», a déclaré Xinlin Li, de l'Université du Colorado.

    Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs et leurs étudiants ont construit un microsatellite, le CSSWE, équipé de détecteurs d'électrons et protons, version miniaturisée de ceux qu'ils avaient mis au point à l'Université du Colorado. Le microsatellite a ensuite été placé en orbite basse.

    Grâce aux informations reçues, les scientifiques ont pu établir que les électrons émergeaient à une hauteur qui correspond presque au rayon de la Terre. Ils ont également déterminé la vitesse à laquelle ils se forment. Ils ont également enregistré que leurs qualités restaient les mêmes dans toutes les régions. Comme le soulignent les spécialistes, cela témoigne que ce sont des rayons cosmiques qui les «produisent».

    Lire aussi:

    Des chercheurs russes ont appris à utiliser les transferts d'énergie entre les atomes
    Comment a été créé le rayon laser, cette technologie aux capacités illimitées?
    Matière noire: les chercheurs chinois sont-ils proches de percer le mystère?
    Tags:
    espace, aurores boréales, Terre, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik